à propos d’Obion

10325279_852725301409957_8503613682804595053_n

À la fin des années 90, Obion  fait ses premières armes en créant, avec des copains des Beaux Arts de Brest, le fanzine Le Violon Dingue. Premiers petits pas dans le monde de l’édition qui lui permettent de confronter son travail à l’œil de professionnels comme Jean-Claude Fournier, Régis Loisel ou Patrice Pellerin …

En 2003 sort le premier tome du déserteur, qu’il dessine sur un scénario de Kris, son compère des Violons Dingues. Ils sont accompagnés par Florence Breton, puis Elsa Brants à la couleur. Deux tomes paraissent aux éditions Delcourt, qui publient également dans le magazine Pavillon Rouge la série de Kris et Obion Kr-Ob’art, où ils racontent les aventures de deux jeunes auteurs de Bande dessinée, Kr et Ob.

En 2006, Obion reçoit le prix du Ballon Rouge au Festival de St Malo

En 2007,  il signe avec Arnaud Le Gouëfflec l’album Vilebrequin, histoire d’un virtuose de la Cambriole, qui remporte le Grand Prix de la ville de Lyon et le prix jeunesse France Télévisions 2009.

Puis il reprends, avec Lewis Trondheim et Joann Sfar, les aventures de Donjon Crépuscule en 2008,  extravagante saga d’héroïc fantasy chez Delcourt.

En 2010 sort Love blog, album réalisé à 4 mains avec Gally, recueil de petits billets tendres ou humoristiques pour public averti, dont les aventures avaient commencées sur le net, sur le blog su même nom aujourd’hui disparu.

De fin 2012 à début 2014, il crée, dans les pages du magazine Phosphore, les aventures de Ulrg, un personnage de MMORPG inspiré de son expérience de joueur de World Of Warcraft.

En 2013, Obion rejoint l’Atelier Mastodonte dans les pages du journal de Spirou. (Une série de six tomes est éditée.)

En 2015, après une longue gestation, sort enfin Soucoupes, deuxième collaboration avec Arnaud Le Gouëfflec, aux éditions Glénat. L’album remporte le prix spécial du Jury du festival de Lyon 2015 ainsi que le prix coup de cœur du public aux Utopiales 2015.

En 2016, à l’occasion d’une résidence au musée gallo-romain de Lyon, Obion réalise une trentaine de planches qui y seront exposées puis publiées en album sous le titre Obion au musée.

En 2017/2018, il mène de front plusieurs projets dans le Journal de Spirou, l’Atelier Mastodonte toujours, qui se termine au tome 6, Ob’Sessions, une série de strip à jeux de mots,  ainsi que Mamma Mia ! sur un scénario de Lewis Trondheim, dont le premier tome sort en 2019.

En 2018/2019 : Obion scénarise avec Jorge Bernstein, et dessine l’album Star FiXion qui est prépublié dans Fluide Glacial.

 

Bibliographie

Star Fiction (Obion Bernstein) éditions Fluide Glacial
Mamma Mia ! t1 (Trondheim, Obion) Editions Dupuis
L’atelier Mastodonte t6 (Trondheim, Alfred, Nob, etc.) Editions Dupuis
L’atelier Mastodonte t5 (Trondheim, Alfred, Nob, etc.) Editions Dupuis
L’atelier Mastodonte t4 (Trondheim, Alfred, Nob, etc.) Editions Dupuis
Obion au musée Editions Lapin/ Lyon BD
L’atelier Mastodonte t3 (Trondheim, Alfred, Nob, etc.) Editions Dupuis
Soucoupes (Obion, LeGouëfflec) Editions Glénat
Love blog (Obion, Gally) Editions Delcourt
Donjon #106 (Sfar, Trondheim, Obion) Editions Delcourt
Vilebrequin (Le Gouëfflec, Obion) Editions Casterman
La mauvaise graine (Obion) Editions Danger Public
Le déserteur – Gharojai (Kris, Obion, Brants) Editions Delcourt
Le déserteur – Nuit de chagrin (Kris, Obion, Breton) Editions Delcourt

> Bibliographie Détaillée

Récompenses

le prix du Ballon Rouge au Festival de St Malo 2006
Grand Prix de la ville de Lyon 2007
prix jeunesse France Télévisions 2009
prix spécial du Jury du festival de Lyon 2015
prix coup de cœur du public, Utopiales 2015