Don't you know that you can count me out

Suite à la tournure qu’ont pris les commentaires la dernière fois j’ai un peu hésité mais finalement je les laisse ouverts aux gens qui n’ont aucun sens de l’ humour ni de l’auto dérision.

posté le par obion dans Notes BD
Tags:

157 Réponses à Don't you know that you can count me out

  1. Obion

    Petit message personnel pour mon copain Everland> promis c’est un pur hasard si je tape coup sur coup sur les pubs sur les blogs et là les manifs, ça n’a vraiment rien de personnel hein?! Tu me connais…
    Et puis c’est juste pour vanner gentiment les gens. :)

  2. Carole

    ouaisss !! vive la france et notre bon président !! C’est vrai merde, pourquoi manifester ? Tout va bien, ça saute aux yeux !!

  3. Obion

    Haha, c’est pas la peine de s’emporter, C’est pas parce qu’on a un regard un peu moqueur sur certains aspects des manifs qu’on est un affreux militant anti manifs adulant la politique de sarkozy et vomissant la liberté d’expression. Non non.

  4. Moatthieu

    Mais tu vas dans les manifs en vrai ?
    Ou c’est juste ce que tu vois à la télé ?

  5. gio

    J’ai peine à croire que tu vois réellement les choses si simplement…!

  6. Obion

    Moatthieu> Ni l’un ni l’autre, Et je te rassure: je sais bien que les manifestations c’est bourré de gens de bonne volonté qui ne demandent qu’à changer le monde en mieux (enfin le leur) et qu’ils sont souvent plus euphoriques à l’idée de se battre pour garder leur statu plutôt que ronchons et méprisants comme je les dessine.

    De la même manière, je sais parfaitement que Guillaume Depardieu n’a pas un père qui fait 20 fois sa taille et la fois où j’ai frappé la pauvre femme qui avait grillé un stop, ben c’était pas vrai en fait. Et les mecs de chez free qui avaient bloqué mon compte, c’est pas vraiment des nazis dans la réalité. Comment dire… C’est de l’humour. De mauvais gout certainement, qui ne peut pas plaire à tout le monde, mais c’est de la vanne à 2 balles.

    En fait je déforme la réalité dans 90 % de mes posts, parfois pour la rendre amusante, parfois pour faire de la provoc à 2 balles comme ici, mais les seules fois où ça semble gêner les gens c’est quand il s’agit des grèves. Sujet bien sensible, houlala…

    C’est un phénomène très étrange. Pourtant je ne suis pas plus tendre ni de moins mauvaise foi avec bien d’autres gens que les grévistes ! Les seules fois où l’on me taxe de premier degré (je trouve ça un peu insultant d’ailleurs mais bon) et où on vient me faire la morale, c’est à propos des grèves. Sérieusement c’est un vrai mystère.

  7. le MaTt

    Bah, t’as pas tord Ob, en France la plupart des gens ne connaissent pas la relativité. Et pas que quand il s’agit de grèves. Faudrait des cours de philo pendant tout le lycée. Et encore…

    (et je tiens à préciser que je ne remet pas en question les grèves, hein)

  8. Nicolas

    Cher Obion.
    Moi je suis un jeune prof, je vais bientôt manifester avec mes collègues et je le fais chaque fois qu’il y a mobilisation car je pense que c’est important. Je déteste le genre de clichés avec lesquels tu jongles dans ta notes parce que c’est ceux dont se servent bien souvent le gouvernement et les médias pour nous décrédibiliser. Mais je suis effaré que l’on puisse prendre ta note au premier degré ! Moi elle m’a bien fait rigoler et quand on connait un peu ton humour et ton sens de la provocation à rebrousse poil, j’irais presque dire que cette note est jubilatoire de mauvaise foi.

    Sinon pour l’anecdote j’ai découvert ton site suite à ta première note qui faisait une référence moins explicite aux grèves: l’adresse de ton blog passait dans une mailing liste de profs avec un message de mobilisation pour venir t’inscendier. Je ne sais pas si ça a influencé tes commentaires à l’époque mais pour le coup j’avais trouvé le mail plus odieux et douteux que ta note, même si sur le moment je n’avais pas trop su comment l’interprêter (ta note).

  9. Céline

    Ben moi je suis d’accord avec toi, même si ok c’est de la caricature: c’est bien beau de manifester pour ses fesses mais le jour où tous ces gens là (dont je fais partie puisque je fais grève de temps en temps) se battront aussi pour les plus pauvres qu’eux le monde ne s’en portera que mieux. C’est un peu utopiste mais je te suis à 100 % là dessus !!

  10. Inti

    Tu oublies tous ces sales punks hippies qui profitent des manifs pour aller démolir des magasins et casser des voitures ^^

  11. Obion

    Nicolas> Tu es sérieux pour la mailing liste? o_o
    Si tu la retrouves, je serais bien curieux de lire son contenu.

    le Matt> Oui, c’est effarant. On dirait qu’il y a d’un côté les gentils, de l’autre les méchants et si tu dis le les gentils ils sont, par exemple, mal coiffés, hop ! t’es forcément un méchant ! (je sais, je suis nul en exemples !)

    Céline> tu me rassures un peu.

  12. Ogg

    Que dire… à part FASCISTE !!!! :p

  13. SLO

    Toute façon si ils sont pas contents ils avaient qu’à faire banquier, ou assureur, ou CRS, bref un métier utile à la société quoi merde!

  14. ak

    En fait, ça me fait chier de le dire mais je pense que ton capital sympathie a plutôt des chances de remonter avec cette note, les honnêtes citoyens qu’on prend en otage, tout ça, parce que c’est le genre de truc qu’on entend au 20h de TF1 dès qu’il y a une grève.

    Ceci étant dit, j’ai pas tellement envie de rentrer dans le débat parce que je sens que ça ne va jamais finir.

  15. EmmN

    Si un jour les dessinateurs de BD se mobilisent pour faire une grève, est-ce que vous suivrez le mouvement?

  16. Arsene desbois

    et sinon, les deux derniers là, en rouge, ils souffrent également d’un sciatique non ?

  17. Benestcon

    C’est tellement petit de tendre des perches de 30 kms et après, se plaindre de la tournure des commentaires…

    Tout ça juste pour augmenter le nombre de visites sur son blog, c’est minable…

  18. le MaTt

    Obion> non je trouve c’est un très bon exemple des combats menés aujourd’hui en France. :D

  19. Obion

    benestuncon> :) je me plains pas, je calme le jeu que les gens ne gachent pas leur énergie à s’emporter pour si peu… Qu’ils en gardent un peu sous le coude pour la manif de dimanche, c’est plus important !

    Arsene desbois> à mon avis c’est surement un truc du genre oui.

    EmmN> Je ne suis pas contre les manifestations encore une fois, après tout dépend de ce pour quoi on me demande de manifester. Si c’est une manif d’auteurs contre la faim dans le monde ou pour l’accès aux soins dans les pays pauvres, oui, c’est possible. Si c’est une manif pour que les auteurs aient des RTT ou passent aux 35 H, je ne pense pas.

    ak> Merde, je veux pas attirer particulièrement la sympathie de ces gens là…

  20. Arsene desbois

    UNE sciatique, pardon… J’espère n’avoir heurté personne.

  21. Shan

    Et bien moi je suis d’accord avec toi, Ob…
    Les grèves, je n’y ai jamais eu droit. Toutes les entreprises dans lesquelles j’ai bossé soit ne permettaient pas la grève (parce que oui, les connards de patron ça existe), soit ne pouvait pas se le permettre (parce qu’un jour sans travailler = la clef sous la porte)
    Par contre j’ai subit régulièrement les grèves, du lycée aux transports. Je dis bien subit.
    Je suis d’accord que les gens puissent manifester, et ça je ne veux pas que ça disparaisse. Mais le droit de grève est bien souvent prit au détriment des petites gens qui essaient simplement d’aller bosser en bus, ou de suivre des cours pour gagner quelques sous. C’est mon cas.
    Et puis j’ai franchement l’impression que les grèves, quel qu’elles soient, ne mènent plus à rien. Les gouvernements s’en foutent profondément.
    Autant te dire qu’il y a deux semaines, quand il y a eu une grève quasi-générale en Belgique, j’ai été soulagée en arrivant à mon école pour adultes à pied de voir que les profs avaient décidé de ne pas faire la grève, ainsi que la majorité des élèves.
    Ceux qui crient à l’insulte chaque fois qu’on critique les grèves feraient bien de réfléchir, et de penser que si nous on en a assez des grèves, c’est qu’années après années, c’est toujours le même baratin, sans aucun résultat, et qu’à chaque fois on en chie.
    Même les grèves de la faim ne provoquent plus d’émoi. C’est dire. v_v

  22. Jadan

    « …Don’t you know it’s gonna be alright… »

    t’aurais pas fait cette note pour avoir pleins de commentaires exaltés auxquels tu vas devoir répondre looonguement pour défendre ton point de vue, et ainsi ne pas avoir le temps d’aider Gally à terminer les cartons… très malin de ta part ;-))

  23. griffouine

    rhooo un peu d’humour n’a jamais tué personne !! je l’aime bien moi ta note !!!!!

  24. JP

    He bien non , on ne peut pas rire de tout ! Se « moquer » comme vous dites du droit de faire gève quand on est oprimé est quelque chose dont on ne peut pas rire. J’éprouve beaucoup de mépris en lisant cette note.
    Inutile de me répondre je ne lirai plus votre blog dorénavant. Vous ne le méritez pas.

  25. Benjh

    Yeah, go Obion! D’accord avec toi, et dsl de voir qu’autant de gens n’ont pas d’humour.
    Et puis une note avec un titre en reference subtile au Beatles, c’est forcement bon.
    Ici a LA, les greves sont beaucoup plus marrantes :-) Scenaristes, acteurs… De toute facon personne prend le metro et toutes les ecoles sont privees, alors!!!

  26. Vadim

    Bon, et des trucs biens, quand ?

  27. Pico

    Rha la la, deuxième fois que j’ouvre ma bouche ici et c’est bien encore un sujet sensible…

    Bon, cher Obion (je dis « cher », même si on se connait pas particulièrement, mais bref, sache-le, toi et ta namoureuse êtes des modèles pour moi)…je disais donc, Cher Obion, je suis loin de partager ton avis sur les grévistes.

    Pour autant je capte tout à fait ce raisonnement là.

    J’avoue, certes, être moi même toujours présent lorsqu’une manif se profile, ne serait-ce que parce que cela me donne bonne conscience vis à vis de mes convictions idéalistes profondes. Mais je crois comme toi que la grève telle qu’elle est perpétuée aujourd’hui n’a ni de portée médiatique, ni de crédibilité politique.

    Tout d’abord parce que nous avons changé de moyens de communication (coucou, bienvenue dans l’ère du multimédia, papis révolutionnaires!). Je ne crois pas qu’un message passe très bien dans la rue au milieu des antigrévistes, des casseurs et des CRS. Je crois plutôt au pouvoir des médias, à la gestion d’une image, d’un communiqué de presse. Je pense qu’on fait bien plus de bruit en envoyant une vidéo limpide à un journal à scandale ou des photos choc à tout un organisme de presse. Même rédiger un blog peut faire de nous quelqu’un d’influent politiquement parlant, c’est dire.

    Il est, de plus, clair que ces mêmes méthodes de communications sont employées par les « rivaux » des grévistes pour minimiser les faits (combien de fois avons nous vu le nombre de gréviste réduit de façon ridicule par les chiffres officiels de la police…) ou détourner l’attention du citoyen lambda vers tout autre chose (Carla vient de sortir un nouvel album, c’est génial…nonononnn ne regardez pas derrière vous, la bourse ne s’effondre pas je vous assure!).

    Deuxième point de mon argumentation, franchement je ne comprend pas comment on peut encore aujourd’hui organiser une manif’ sans avoir sous la main un service de renseignement. Genre Jack Bauer. On va rire en lisant ça, mais sérieusement, quand on sait que les CRS sont organisés, connaissent les plans de la ville, etc etc, comment peut on penser une minute faire trembler les murs d’un pays en allant dans la rue, une main devant une main derrière, sans connaître les issues de secours, les attitudes à adopter en cas de conflit ou de dérapage ou même les positions des camions de flics ?
    Quasiment toutes les manifs auxquelles j’ai assisté étaient gérées par de vieux idéalistes passéistes, scandant des slogans soit antidatés, soit eux-même fascisant ou carrément irresponsables.

    Ça me déçoit à chaque fois. D’autant plus que cette nostalgie freinante permet aux opposants d’étouffer, parfois dans l’œuf, des protestations et manifestations indispensables à la bonne santé mentale de notre société.

    Je ne ferai pas de raccourci en attaquant les grévistes en général (qu’au passage je trouve malheureux de lire dans cette note, mais je ne te fustige pas pour autant, preuve en sera que je continuerai de te lire). Comme dans toute foule, on se coltine son lot de crétins galvanisés se sentant légitime de faire chier le monde sans justification. Et en général, ceux là parlent plus fort que les autres. Qu’un parti ou l’autre ose me dise le contraire. Mais de toutes façons, il est vrai que si manifestation il doit y avoir, ce n’est certainement pas dans la rue, aujourd’hui, qu’on fait changer les choses. Tout au plus, on affiche un nombre de mécontents.

    A mon sens, le débat consistant à savoir si l’on doit ou non faire chier les non-grévistes est un débat de pinailleur. Pas parce qu’il est illégitime, mais parce qu’il n’existe pas pour sa propre consistance. La vraie question concerne le bien fondé d’une grève « à l’ancienne » dans une société qui annonce « que c’est pas la rue qui gouverne ». Nos dirigeants ont été très clair là dessus, les manifs telle qu’elles se déroulent aujourd’hui ne leur font ni chaud ni froid.

    Je n’arrêterai pas pour autant de manifester et donc d’empêcher les gens « neutres » de vivre normalement (désolé). Je pense malgré tout que si le système de protestation actuel est bien imparfait, il mérite tout de même d’exister, parce que l’abandonner, ce serait laisser une part de liberté de plus à leur perpétuel grignotage sur nos propres libertés. Mais je ne jetterai pas de malédiction à la va-vite sur les personnes me traitant de preneur d’otage lorsque je manifeste. Non seulement ça ne fait que les conforter dans l’idée que je suis le méchant qui leur veut du mal à eux seuls, mais en plus ce serait me mentir à moi-même que de ne pas assumer les faits.

    Tout ce que je souhaite, effectivement, c’est que ces autres moyens de protestation soient adoptés rapidement, non seulement parce qu’ils sont plus efficaces, mais aussi parce qu’ils ne créent pas ce genre de débat à la noix. Nous sommes dans un tournant de l’ère de la communication. Ne pas maîtriser son image lorsqu’on veut faire pression politique est une grave erreur. Oublier même que cette image existe, c’est pire encore, c’est laisser à d’autres le pouvoir de vous coller des étiquettes dans le dos.

    De là à ce que toute une mobilisation soit décrédibilisée d’un simple commentaire au 20h, il n’y a qu’un pas, et je ne blâmerai pas mes « rivaux » de le franchir, il est bien trop facile de le faire dans l’état actuel des choses.

    En gros, je capte ta colère contre ces cons de grévistes et en plus, en un sens, je la rejoins. Mais fondamentalement je ne peux pas être tout à fait d’accord avec tout ce que tu avances. Je pense que l’on se doit d’être plus nuancé, surtout lorsqu’on touche un sujet pareil.

  28. Fred Boot

    Il y a un truc qui ne colle pas dans cette bédé : le gréviste qui dit de bloquer « les honnêtes travailleurs ». La formule ‘honnêtes travailleurs » pour parler d’un non-gréviste sortirait plutôt de la bouche d’un non-gréviste.

    Pour le reste, bah… Je ne veux pas vérifier dans ton slip, mais il me semble à la lecture de tout cela que je porte un peu plus à gauche que toi quand même.

  29. toutou

    cette note est à l’image de son auteur : autosuffisante

  30. Virginie

    Tu vois, j’ai été élevée LO. J’en avais raz la casquette des manifs et autres. Puis j’ai commencé à bouger, vivre en Italie, en Irlande et maintenant je suis en Australie depuis 4 ans. Et c’est là que je comprends pourquoi tu fais erreur. Tu penses les manifestants égoïstes puisqu’ils manifestent pour préserver leurs droits et ceux d’autres français. Ici, personne ne manifeste, la politique est hyper libérale. T’as du fric tu as tout ce que tu veux, tu n’en as pas tu peux crever dans le canivaux. Les gens ne se mobilisent jamais, ils prennent les choses comme elles viennent, rouspètent et retournent à leur BBQ de Jaqui!
    La seule grande manif que j’ai vu c’est quand le pape est venu. Putain le pape !!

    Si bien, qu’ici, il y a 4 semaines de congés payés pour les femmes enceintes. Le papa a trois jours!! 4 semaines de congés payés par ans. Les retraites sont privées. Il y a une sécu mais qui ne couvre pas l’achat des médocs.
    Le gouvernement à changé mais pendant 11 ans ils ont eu un gvt ultra libéraliste et bien sûr conservateur. Ce qui fait que le gvt a passé une loi pour annuler les contrats de collectivité et mettre en place des contrat au cas par cas. Si t’es pas content t’es viré. Une poignée de gens sont descendus dans la rue et j’ai entendu d’autres (surtout les medias) se foutre de leur gueule!
    La société est très individualiste( moi, j’ai de l’argent pas toi, débrouille toi !) alors que je trouve au contraire qu’en France quand un citoyen se bat c’est généralement pour le bien de tous. On connait la voix du peuple et je trouve bien que l’on s’en serve. N’oublions pas que c’est grâce à eux si on a les droits sociaux que l’on a. C’est un droit que l’on a, utilisons le. Beaucoup de pays n’ont pas cette chance même les USA que l’on dit si démocrate !
    Pardon si je ne fais pas d’humour mais je suis fatiguée d’entendre les français se plaindre pour les mauvaises raisons. Tous les jours, je vois et j’entends ces français qui se plaignent mais que font-ils- ces vrais geignards- pour changer les choses? Son-t-ils-eux- dans la rue pour défendre leurs droits et ceux de leurs concitoyens? Ou restent-ils chez eux pour se plaindre, de ce manque de civisme? Oh ! On baisse les retraites, les gens dans la rue et c’est eux que l’on blâme etc.
    En effet Orion, le monde n’est plus ce qu’il était et le nouvel opium du peuple fait bien son travail à ce que je vois.

    Allez, Français. Si vous ne voulez pas déscendre dans la rue, au moins allez voir en dehors de nos frontières si la vie est meilleure quand les gens n’ont soit pas la possibilité soit pas la volonté de défendre leurs droits.

    Sur ce, je reviendrai voir ton blog. Je n’ai rien contre toi et j’apprécie ce que tu fais.

  31. thomas

    Dans l’ensemble, si on prend la peine de les écouter, les gens se mettent souvent en grève pour de bonnes raisons.
    Et pour ce qui est des conséquences à subir en cas de grève, ça peut faire chier, ouais, mais bon, on n’en meurt pas, hein.

    Enfin, pour ce qui est du sujet du jour et de son traitement, ouais, on est dans la caricature, donc c’est pas grave. Chacun peut exprimer son point de vue, et c’est tant mieux.

    C’est vrai que je suis un peu surpris, que je n’adhère pas, mais bon, les commentaires d’un blog, on a vu mieux pour polémiquer. Si nous étions autour d’une table, entourés d’amis et largement approvisionnés en boissons acoolisées, là, ouais, tu prendrais cher.

  32. Virgo

    Oh, j’ai écris Orion au lieu d’Obion. Voici que je te donne une dimension stellaire. Faut pas pousser non plus ;)

  33. Firmin

    En même temps ça n’a rien de choquant de faire chier « les braves gens » qui soit disant n’ont rien à voir avec la politique du gouvernement.
    Il représente qui le gouvernement déjà ? (Théoriquement, s’entend)

    Sinon, cette note a beaucoup fait rire les syndicalistes (bouh ! égoïstes !) assassinés en Colombie. :-)

  34. bb

    je viens de lire les com’ précédents et ceux de la note citée plus haut…

    j’a-do-re le web, les blogs et les commentaires qui vont avec… on se croirait dans un bistrot miteux : tout le monde à son avis à donner sur tout , chacun avec sa vérité, ça commence par des propos assez tenus et ça dégénère rapidement en vociférations et insultes. Un vrai troquet. Manque que l’odeur du petit jaune et de la goldo …

  35. Signé Fufu

    « Toutes les entreprises dans lesquelles j’ai bossé soit ne permettaient pas la grève »… sauf que le droit de grève ne peut être interdit par quelque employeur que ce soit. Ah ça oui effectivement, l’organiser demande un minimum de courage vis-à-vis de son employer, et y participer itou. Et cela demande aussi un peu d’accepter un sacrifice financier personnel (on y perd en salaire, en intéressement, participation et prime pour ceux qui ont ces éléments dans leur rémunération) pour obtenir une amélioration financière collective dont vont bénéficier les non-grévistes.

    Mais tout cela est bien petit, protester pour des conditions salariales, pouah pouah pouah que c’est moche.
    Il y a bien d’autres combats nettement plus valorisant… attendez je cherche, ah oui le scandale des éditeurs qui publient mal les albums, voilà un véritable scandale qui mérite la juste colère populaire.
    On aurait dû aller manifester pour ça tiens… :op

  36. jicece

    tu as oublié les mouvements de grévistes en colère qui menacent de faire sauter leur stock de produits chimiques si leur entreprise ferme… je n’éprouve aucune solidarité avec ceux là !
    pour le reste, si je ne m’abuse, il y avait certe des babas cools, mais aussi des autonomes, des anars, des brigades/fractions armées rouges/ action directe, un mort à une manif contre superphénix, Charonne, …
    Enfin, quand on manifeste pour les autres, le bien de l’humanité, des fêtes pour promouvoir la biodiversité, le développement durable…, et bien les médias n’en parlent pas (tant qu’il n’y a pas un gentil « partenaire commercial » derrière) – le problème n’est il pas plutôt celui des médias qui ne parleront jamais d’une manif d’écolos-babas aujourd’hui, sauf s’ils se mettent tout nus (surtout s’il y a des filles), mais préfèrent monter les bonnes vieilles images que tu ressors ici (certes, je sais, c’est de l’humour, mais c’est un peu lourd, enfin, je trouve). Je ne dis pas qu’il faut que les médias parlent forcément de toutes les manifs, mais il faudrait surtout qu’ils arrentent leur chasse aux images « fortes » – ils vont nous parler d’une manif de 15 débiles qui font une action d’éclat, mais pas des millliers de gens qui manifestent pour leur dignité, pour le logement, contre la misère… et quand ils en parlent, c’est très très rare qu’ils expliquent le problème, ils s’attachent alors à montrer que un moustachu paysan / une actrice / une candidate à la présidence / un de leur pote du show biz y était, les autres … queles autres ? on ne les connait pas
    bon, désolé pour ce long commentaire

  37. Grospatapouf

    La prochaine fois, il faudra penser à expliquer à tous les profs comment faire pour s’en prendre aux « responsables de cette situation » en évitant de faire grêve, de manifester, bref sans gêner personne. Tu dois avoir la solution miracle mais tu ne veux pas la révéler, petit cachottier.

    A moins que ça ne soit juste la solution miracle pour faire pêter les com’ de ton blog ?

  38. Yann Solo

    Wow
    Juste, wow

    C’est la 1ère fois que je lis les commentaires de ce blog en fait, et ça donne pas envie de les relire
    Non mais c’est un sketch hein? C’est pour la caméra cachée? Les gens peuvent pas VRAIMENT être aussi cons?
    Pourquoi ils viennent sur un blog rigolo si c’est pour se plaindre que ça les fait pas rire, qu’ils sont outrés, que THIS IS AN OUTRAAAGE!!! et compagnie?

    Bon, après, on est d’accord ou on l’est pas, mais bon, le « Bouh, je te méprise, pis d’ailleurs je boude parce que tu mérites pas que mes yeux divins se posent sur ton blog de fiente » parce que l’auteur a fait une note qui explique qu’il en a marre d’être bloqué dans les transports parce que la SNCF a encore fait grève par solidarité avec les empailleurs de harengs bretons qui traversent des moments difficiles, mais WTF quoi…

  39. ladylunatique

    ^^ merci pour cette note qui m’a mise de bonne humeur…
    j’aime beaucoup ce genre d’humour…

  40. shamanphenix

    J’adore ce discours.
    Beaucoup de mes collègues – pas ceux que j’estiment le plus – tiennent les mêmes propos et l’applique d’ailleurs aussi aux profs, aux syndicats, aux postiers, aux fonctionnaires, à leur belle-mère, etc.
    Bref, on a compris.
    L’avantage lorsque l’on entends ce genre de discours, c’est que l’on a pas besoin du 13 heures de Jean-Pierre Pernau.

  41. Plume Vive

    Ben moi, j’aime beaucoup.

    Pas seulement parce que je suis très friande de tes dessins de massacre (encore ! encore !) mais aussi parce que sous l’humour, y’a quand même une petite vérité, là, tout au fond, qui concerne ceux qui ne peuvent pas faire grêve pour leur cause mais qui sont invariablement touchés par celles des autres… oups… je sors.

  42. Benjh

    Yo Ob. Je voudrais me faire de la pub honteuse. Je viens de demenager a LA, et j’ai cree un blog pour raconter mes aventures. Vas-y, modere, je comprends, mais au moins viens voir et dis moi ce que t’en penses!
    http://www.unfrancaisahollywood.com

  43. ioba

    AHAHAHAHAAHAH le troll…

    Tiens, ça me fait penser que dans mon pays on a le droit de faire grève…. uniquement le week-end (véridique)…

  44. Jp... (mais pas le même qu'au dessus)

    Sinon aujourd’hui, 17 octobre, c’est la journée de lutte contre la pauvreté, y’en a qui vont manifester ?
    moi c’est pour ça qu’elle me fait marrer cette note !

  45. Julien

    « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » comme disait Desproges…

  46. liliplum

    Bon, je serre les fesses et je le prends au second degré, hein. ^^’
    (Ne te plains pas, les profs vont faire leur manif dimanche, ça ne dérangera pas grand monde…bah oui, vu que quand ils font grève ils sont remplacés par des employés de mairie pour casser la grève)
    ;)

  47. INDIGOCRE

    Cher JP, Puisque tu dis à Obion de ne pas te répondre j’aimerais pouvoir avoir le privilège de le faire.
    En fait tu sais… Si tu permettez que je vous tutoies, certaines choses dans la vie sont trés complexes, et il nous faudra à nous Etres humains, bien des années pour les comprendre.
    Il est vrai aussi que certaines choses sont trop graves pour en rire, comme les quotas laitiers, les étraines des concierges, ET LES GREVES!!!!
    Oui JP tu as raison!!! Ne laissons pas ces dessinateurs à l’humour douteux entacher notre marche vers une société meilleure faite de revendications et de marches interminables dans la rue.

    En fait je suis sur JP que tu es un gros déconneur et que ton commentaire est là pour nous prendre à contre pied, nous faire croire que tu serais assez stupide pour ne pas comprendre cet humour.
    AH ah ah sacré déconneur JP.

  48. Nicolas

    Excellent !
    Le copinage terroriste.
    La masse aveugle et lache se dirige vers le Louvre pour demander du pain et y pendre un roi. Ensuite elle s’entretuera, se dechirera le quignon de pain sec.

  49. Welsh Corgi

    Oh bin merde Ob, t’as perdu JP… Trop dur pour toi!!!

  50. Marc

    Certains commentaires sont hallucinants !
    Les mecs vivent sur une autre planete.
    A des annees lumieres de la realite.
    Il fait beau la-bas les gars ?
    Parce que ici, le climat eco ca craint un peu.

    Il y en a meme qui disent que c’est un peu a cause de vous. Mais la, rien n’est moins sur…

  51. Joub

    Tu as pleins de commentaires peut être parce qu’on le ressent pas tant que ça le sens de l’ humour et de l’auto dérision.
    Je t’avoue que ce ne sont pas les notes que je préfère.
    Mais c’est pas grave, j’aime bien les mecs énervés.
    A bientôt

  52. razel92

    Ha bon guillaume Depardieu n’a pas un père qui fait 20 fois sa taille?!
    Et le coup du stop, tu la pas tabassé à mort?!!
    NAAAAAAN je suis trop déçu je ne reviendrais jamais…
    Non en faite continu comme ca tu a un humour énorme, un point de vu et une patte sur chaque posts qui est affolant.
    Certes les grèves ont apportés et apportent,parfois, mais il est vrai que dans la plupart des cas, heu comment dire sa…SA NOUS SAOUL TOUS !!
    J’étais en pleine période de révision du BTS lorsqu’il y a eu des manifs, et je peux vous dire qu’entre les problèmes de transports et les professeurs absent,c’était la merde!!!!
    Après l’on verra beaucoup plus facilement, de nos jours, vingt milles personne dans la rue pour la venu de la star’ac ou une manifestation lambda que pour une manifestation contre la faim dans le monde….
    car sa ne nous touche pas forcément directement, et cela, oui c’est de l’égoïsme primaire.

  53. Damlec

    Haha excellent Jadan :)
    Je suis sûr que tu as trouvé la vraie raison de cette note !

  54. Un passant qui passe

    JP> Bien sûr que si, on peut rire de tout mais, comme tu le prouves toi-même, pas avec tout le monde.

    Franchement, je suis d’accord avec cette note, à la fois réaliste et bien conçue. Obion dit clairement, dans le dessin lui-même, que sa représentation des grèves des années soixante est caricaturale ; par là même, celle des grèves de maintenant l’est tout autant. Il ne dénonce donc pas l’action, pas plus que sa raison d’être ou son existence, mais la façon dont elle est parfois menée.

    Pour ne prendre qu’un exemple, tiré de la note elle-même, « [écrasez] les surplus de nourriture sur la chaussé » sera toujours plus spectaculaire que les opérations de vente à prix coûtant au bord des routes, mais ce sera toujours aussi nettement moins efficace. Dans le premier cas l’on retiendra que les agriculteurs ne sont pas contents du tout du tout, et l’on s’en foutra royalement parce que nous aussi on a des problèmes, faut pas croire, dans le second l’on comprendra pourquoi ils ne sont pas content, et là on s’en foutra nettement moins, parce que sans eux on a plus rien à manger.

  55. Enkidu Pi le rouge

    Cher monsieur,

    En tant que syndicaliste ouvrier héréditaire (c’est génétique), je trouve que votre discours petit-bourgeois nous traîne vers un monde où le capitalisme triomphera de la classe ouvrière et laborieuse.
    Cette attaque injuste envers nos mouvements sociaux qui luttent pour améliorer l’ensemble de la société montre vos penchants vers un monde injuste et l’accentuation des différences de la précarité

    Selon vous la grève est une prise d’otage de la population qui n’a d’effet que sur la plèbe et pas sur les décisionnaires. Mais nous faisons avancer la société en la ralentissant voire en l’arrêtant.

    Et n’allez pas espérer que l’on fasse la grève du zèle genre un prof qui dit « Aujourd’hui les intégrales et vous ne sortirez pas de cette classe tant que vous ne sachiez et compreniez parfaitement résoudre ces intégrales, dussions nous y rester toute la nuit » ou « Madame, je vais immédiatement porter votre courriez à votre destinataire , le temps de prendre mon vélo et de faire le trajet Paris-Landerneau ».

    PS: désolé papa, je n’ai pu m’en empêcher uhuhuh!
    PS 2 : La société a évolué pas les formes de lutte depuis les grandes grèves du XIXème, elles ont même perdu leur caractère social et révolutionnaire pour devenir plus « sectocorporatiste ».
    PS 3 : On recherche également du côté du capitalisme sympathique? Social-Love-Traître.

  56. Fred

    en fait je me demande si ça devrait être autorisé de faire un débat sérieux à partir d’une note de blog, surtout quand l’auteur est Obion, maitre du franc parler et de l’introspection :D
    C’est comme tout dans la vie, y a des grêves « utiles » et justifiées, d’autres où on sent que le seul but est de râler et contester … de sensibilité de gauche c’est sur que je vais avoir tendance à trouver les grêves des profs revendiquées, et les manifs lors de la tentative de suppression des alloc pour les plus riches (sous jospin) – où des bonnes femmes en chignon et foulard hermès se plaignaient de plus avoir de quoi payer leurs bonnes et leurs nourrices – ont tendances à me débecter…
    Mais ça n’enleve en rien à la qualité de cette note, si c’est pour faire des notes qui plaisent à la plus grande masse possible autant aller te faire embaucher sur tf1.fr …

  57. Aka

    Aaaaaaah, les policiers suisses ont tout compris, eux : quand ils ont des revendications, comme en ce moment, ils font la grève des amendes…

  58. Garneuil

    Môa aussi je regrette les manifestantes aux seins nues !

    Ah et… bon anniversaire ! xD

  59. Chateign

    Putain ! J’hallucine de certains commentaires !!!!

    Pour ma part et au risque de me ruiner avec vous, j’adore votre humour et qui plus est, je suis entièrement d’accord ! Trop de grève tue l’essence même de la grève !
    La grève est un droit, pas un devoir !

  60. Maraud

    Whaaaa, c’est fou comme certains prennent tout ça de manière trop sérieuse. Je reviens de ta note des 30 ans, c’était pas trop pénible de devoir te justifier, réexpliquer 3 à 4 fois? A ta place j’aurais mis : »voir réponse plus haut ». Pour mes notes-anniversaire je me dessinerai sortant d’un gros gâteau ; plus basique certes, mais matière à moins de polémique.

  61. Jukurpa

    Bien le bonjour Mr Obion et bravo pour le blog (flattage d’égo obligé pour un 1° commentaire)
    Pour ma part, si une grève m’empêche d’aller bosser, j’en ai plutôt rien à foutre, je peux rester chez moi, m’occuper d’autres truc voir aller manifester si la cause vaut le coup, c’est plus mon patron que ça emmerde. Mais à mon avis la cause plus profonde de l’hostilité des grèves, c’est la jalousie : combien est on à vouloir faire pareil? La majorité d’entre nous aimerait aussi bloquer leur secteur d’activité pour plein de revendications totalement justifié. Je rêve de voir des grèves de maçons, de caissières, d’éboueurs, de coiffeurs, de boulangers… Bref des grèves dans des secteurs ou le patronat à tellement bien réussi son coup que la moindre protestation est impossible et où les grévistes sont diabolisés, les syndicats inexistants.
    Et de l’autre coté, les corporatistes ethnocentristes qui se croient encore dans les 30 glorieuses profitent de ce droit qu’eux ont encore pour en rajouter des couches et multiplier les mini opérations qui n’aboutissent pas à grand chose à part se faire d’opposants, quand est ce qu’on m’expliquera pourquoi il est mieux de faire 10 mini grèves, faiblement soutenues, sans vraiment d’aboutissement, plutôt qu’une seule méga grosse avec blocage et soutient de l’opinion.
    Le gouvernement gagnera toujours tant que les gens considèreront les grèves comme une gène et non comme une nécessité.
    Cordialement, mes respects à tout les corps d’états muselés par les patrons et qui aimerait faire grève eux aussi.

  62. Céline

    bien vu :-)

  63. Philippe

    Finalement, la grève et/ou la manif sont des moyens d’expression comme tant d’autres.
    Mais c’est fou à quel point, dès qu’ils sont évoqués, tout est immédiatement dramatisé…
    Le droit de rire est tout aussi important que le droit de grève. Et votre note m’a fait beaucoup rire.

  64. Lucie

    Et bien moi je suis effaré .. qu’on puissent prendre ça au 1er degrés , il y en a qui prennent la mouche si facilement , on ne se moque pas du droit de grève je pense qu’il se moque just ede la tournure que cela prend parfois et je suis bien d’accord , Il y a des grèves totalement justifié mais la tournure incroyable que ça prend pèse vraiment au bout d’un certain temps .

    moi reccement a nantes il y a eu une grosse grève par solidarité d’une collegue morte pendant son travail , Ils ont donc gelé toute les lignes toute la journée impossible de bouger de chez sois si on a pas de voiture ni de vélo , je veux bien c’est bien courageux et tres noble de la part de la TAN ( ratp nantaise) vraiment , mais moi j’ai eu un blame à mon travail. car je n’ai ni voiture ni vélo .

    Enfin un commentaire inutile pour dire que MERDE je trouve que votre vision est vraiment drôle et que ça fait du bien de se moquer quelque fois de choses que dont on ne peux JAMAIS se moquer .. au risque de parraitre « fasciste » .
    Moi j’ai eu l’horreur de me moquer de la manif contre le CPE et je me suis fais insulter de collabo c’est pour dire..

    ps: j’adore votre blog .. Vive ob

  65. grinette

    oula ça chauffe plus haut. y a pas un sage qui a dit que l’humour était le dernier refuge face à l’adversité ? je préfère le croire sinon on a plus qu’à tous se taper sur la gueule. à part ça j’aime bien tes compos, le fait de laisser pleinde vide entre chaque petites scénettes, c’est chouette.

  66. NicomiX

    Une bonne grêve à tenter, ce serait une grêve de la consommation!

    là on se marrerait bien!

    Puis on creverait tous, mais libre!

  67. Misery

    Hé bé dis donc… Ton post abordant le droit de grève exalte les foules ! Je ne pensais pas qu’il y aurait une telle déferlante… pfiouu !
    L’intérêt (pour moi) de visiter ton blog n’est pas d’être d’accord ou pas avec toi, on s’en fout, mais juste de découvrir une façon de voir (et d’illustrer) les choses, un nouveau point de vue… enfin, je pense…
    De l’audace, bon sang, de l’audace !!
    Bonne continuation Obion !

  68. Kevelian

    Ah, cher Obion, je poste un com’ ici pour la première fois. J’admire votre courage pour cette note, dont il est évident que vous saviez d’avance qu’elle risquait de vous valoir une rafale de coms d’injure orchestrée par la camora via le réseau Voltaire, sous-marin de l’UMP au sein de la LCR, elle-même au service de Tazer. Hein ? C’est pas ça ? Pardon. Je mélange tout ! Parce que, quand-même, il y a :
    - Les vrais poujadistes accros au 13h de TF1, qui pensent que les plombiers polonais soutiennent les fonctionnaires grévistes dans le seul but de faire chier nos travailleurs arabes : ils vont vous approuver, pour de mauvaises raisons.
    - Ceux qui pensent (sérieusement) que nous vivons dans un pays fasciste et que toutes les grèves sont bonnes à faire, ce qui suppose de ne pas très bien avoir conscience de l’état du monde et des putains de privilèges dans lesquels nous vivons. Ceux-là vont vous détester, pour de mauvaises raisons.
    - Ceux qui comme moi travaillent dans le privé, dans un secteur qui n’a jamais reçu aucune aide de l’état, que la saison soit bonne ou pas, la conjoncture pourrie ou pas, et pour qui ne pas bosser égale crever, en gros, qui n’ont pas le loisir de faire grève, mais qui respectent quand-même le droit de grève, tout en regrettant bien entendu les désagréments qu’elles provoquent. Ceux-là vont aimer.
    - Les fonctionnaires dotés du sens de l’autodérision, ceux-là vont aimer.

    On peut multiplier les exemples en abime, entre les bonnes raisons de ne pas comprendre, les mauvaises raisons d’apprécier, les bonnes raisons… ouf !

    Il me semble que la pointe de votre récit, c’est effectivement la possibilité ou pas d’exprimer librement une critique humoristique sans être immédiatement classé dans l’une des deux ornières intellectuelles que sont « à gauche », « à droite », tout en sachant que renvoyer tout le monde dos à dos est généralement l’excuse numéro un des collabos en temps de guerre, donc pas une solution non plus !

    Peut-on encore aujourd’hui dire qu’il y a des grèves justifiées et d’autres opportunistes ? Qu’il est parfois bien difficile de faire la part des choses entre critiquer le paternalisme de l’état et tout attendre de lui ? Qu’il est compliqué de promouvoir le travail, le courage, l’indépendance, si rien ne les récompense ? Que les corporatismes, régionalismes, pensées de castes, font au moins autant de mal au lien social que les inégalités salariales ?

    Je suis particulièrement ému par le commentaire 24 sur l’oppression. J’ai joué au foot avec une balle en chiffons avec les enfants du Mokatam, au caire, qui vivent dans les ordures, dont l’espérance de vie était à l’époque de 35 ans; j’ai servi des lépreux parqués dans des campements en tôle dans le désert, entre autres choses, je m’interroge : qu’est-ce que l’oppression ? Je suis d’accord pour dire que la misère des uns ne doit pas servir de camisole aux autres. Mais enfin, il y a des mots qui sont forts, quand-même. Finalement, le danger du débat politique, syndical, parfois, n’est-il pas de vider les mots de leur substance, ou de les apauvrir ? En refusant l’idée même d’une autocritique, de l’autodérision, comme cette histoire de mailing list le donne à penser, ne risque-t-on pas de se priver des moyens d’alerte ordinaires par lesquels on peut réaliser à temps que l’on devient soi-même fascisant ? Y a-t-il des grosses et des petites fatwa, les nôtres sont-elles plus nobles que celles des autres parce que « notre combat à nous est juste et que nous sommes le bien et eux le mal » ? Qui a dit ça déjà ? Ah, oui, je me souviens, c’est Bush.

    Merci et bon courage en tout cas !
    -

  69. jpp

    Oui, bin t’as le droit d’avoir des cons parmi tes lecteurs aussi hein :)

  70. INDIGOCRE

    GRRRRR Obion!!! je suis jaloux de tes commentaires!!!!
    Généralement on trouve dans les commentaires des blogs des :
    -ben moi j’ai acheté les mêmes en rouges.
    -moi le matin je prends du thé et pas du café,
    -moi mon chatounet il et kromimi…

    Là aujourd’hui c’est génial. Les gens réagissent et échanges.
    Je ne veux pas faire mon gros con mais c’est ce qui manquent dans bcp de blogue. L’interaction entre les commentaires. Bcp laisse leur com et s’en vont sans avoir lu les commentaires des autres (qui, il faut l’avouer son dénué de tout intéret).

    Alors oui je suis jalouuuuuu ouuuu
    Bien joué!

  71. Bob

    Belle note, bravo à Obion, digne héritier de Jacques Faizant !

  72. Dub'

    C’est quand même curieux de voir que ceux qui font le plus souvent la grêve sont ceux qui ont le pouvoir de nuisance le plus fort.
    La SNCF, les routiers… C’est sûr que la grêve des contrôleurs des impôts ou des pervenches ce serait plus cool et mieux accepté.
    Le fait que certains corps de métiers disposent d’un tel pouvoir de nuisance leur permet de protéger des acquis que d’autres ont du abandonner depuis longtemps, et du coup, la question que je me pose est « et l’équité dans tout ça ? »

    Prenons l’exemple des retraites. La SNCF refusait que l’âge de la retraite soit relevé, disant que ça faisait parti de leur package salarial. Le but n’était pas de les aligner au reste de la population, mais d’appliquer le même pourcentage de temps en plus qu’aux autres métiers, bref, faire que pour une fois dans ce foutu pays tout le monde consente un effort à même proportion. Bin non ! Comme eux ont le pouvoir de nuisance, ils ont fait blocage (bon c’est passé quand même finalement, mais ça a quand même bloqué tout le monde).

    Un jour, un de mes anciens profs manifestait et je l’ai croisé en allant au boulot. Il m’expliquait que j’étais egoiste d’aller travailler alors que lui manifestait pour nous tous, pas que pour le public mais aussi pour le privé. C’est sympa de sa part, mais il ne se rendait pas compte de l’impact qu’a un jour de grêve dans le privé : tu es vite catalogué et montré du doigt, et tu peux oublier tout espoir d’avancement et de promotion.

    Enfin bon, c’est bien le droit de grêve. Malheureusement c’est souvent utilisé par des lobbys syndicaux à tort et à travers, et ça fait chier tous ceux qui n’ont pas le pouvoir de le faire et qui doivent se rendre au boulot comme ils peuvent. C’est sûr que si ça emmerdait personne ça se verrait moins, mais il faudrait trouver le moyen d’emmerder les bonnes personnes.

    Ceci étant dit, je tiens à dire au maître de ces lieux que j’apprécie moultement son travail et lui souhaite une bonne continuation

    Dub’

  73. Obion

    Bob> hahaha ! :)

  74. Kensaihindo

    Bonjour !

    Quoi qu’on dise le plus gros problème en France c’est que le droit de grêve est utilisé pour tout et nimporte quoi. Les étudiants des facs ont quand même réussit à manifester parceque l’était voulait que les entreprises puissent donner des fonds oO

    On a assister au style de grêve le plus pitoyable du monde: les filières « inutiles » où il y a 1 poste pour 500 sortants se sont toutes mises en grêves ! Scandaleux, au lieu d’avoir le droit à « protegeons nos privilèges » on a eu le droit à « tout le monde doit rester dans la merde ».

    C’est comme les lycéens, de quel droit peuvent ils faire grève ? J’étais en terminale à l’époque du CPE: 2 personnes réellement politisé (que je respect malgrès mon désaccord), 95% de glados qui n’y vois qu’un moyen de faire la fête et secher les cours et 5% de personnes en flippe pour leur BAC qui essaye d’aller en cours …

    C’est ridicule: Ils ne sont pas salariés et ne mettent donc pas leur gagne pain en jeu dans ces actions. On paye pour eux putain, ça coûte une putain de fortune une année d’école, ce n’est pas à eux de prendre ce genre d’initiative. Et enfin une manif de lycéen c’est jamais spontané, un lycéen est rarement politisé donc il suffit qu’un type de l’opposition, qui de toute façon ne sera pas d’accord puisque c’est le principe de l’opposition, gueule et c’est la rué sans raison.

    Manifestant lycéen: « Fillion t’es un fion ! A mort le CPE ! »

    Sceptique: « Heu pourquoi tu fais grève ? »

    Manifestant lycéen: « Bah parceque le CPE c’est mal tu vois, et Fillion aussi »

    Sceptique: « Ok, il dit quoi ce texte de loi ? »

    Manifestant lycéen: « Bah il détruit l’éducation nationale tu vois, c’est mal, tes enfants ils seront dans la misère »

    Sceptique: « Heu ouais et plus précisement »

    Manifestant lycéen: « Bah voilà quoi, c’est mal, c’est notre liberté de refuser »

    Sceptique: « Bon bah je vais en cours moi, j’ai des examens en fin d’année »
    Manifestant lycéen: « Oh putain sale égoïste facho ! tu penses qu’à ta pomme ! »

    Sceptique: « J’ai pas la liberté de refuser ta grève que j’approuve pas ? »
    Manifestant lycéen: « De tout façon on a tout bloqué ! »

    Sceptique: « …… Vive la liberté »

    De tout façon en France faire la grêve c’est devenu tellement banal que ça n’a plus aucun poid politique, ça ne fait qu’emmerder les pauvres gens qui veulent juste aller gagner leur croûte. Le gouvernement s’en balance et utilise un bon vieux 49-3, ça crie au fachisme une semaine et c’est fini. Sans compter le fait qu’en France les syndicats représente une minorité pathétique des travailleurs mais à cause de la 2ième guerre mondiale ces andouilles ont des droits absurdes.

    Ceux qui défendent les grêves à outrance n’ont aucune excuse valable hormis le fait qu’ils ont droit de le faire et que leur empathie ne va pas plus loin que l’interêt de leur petit entourage immédiat.

  75. Jo

    J’hallucine sur certains commentaires, quand même! m’enfin relax les gens HU-MOUR… lol
    Et sinon je vis en Suisse donc je connais pas trop ce genre de problèmes, mais d’après ce que j’en entends ça a l’air bien chiant toutes vos grève, en effet^^ après je sais pas ce qui est mieux: d’un côté les francais qui bloquent TOUT dès qu’ils sont un poil contrariés, ou les Suisses, qui subissent plein d’injustices sans broncher et au final rien ne bouge nan plus^^

  76. pluche

    Ahahaha!

    Faut vraiment être accro aux commentaires pour lancer des trucs comme ça…
    Ben, y’a 2 points de vue, toujours les mêmes:
    1-Ouais t’as raison, font chier
    2-Salaud! Les grêves sont un moyen de se défendre!

    Et la synthèse « Quel malheur que les gens ne puissent se comprendre ».

    Mais c’est chouette de croire à un monde meilleur avec les hippies… (Hippies fachos! Hu!hu!hu!)

  77. Zulbuche

    Moi je te comprends tout a fait cher Obion.
    Mais c’est dingue, comme dit Jo, HUMOUR les gars!
    Si y’avait plus de mec comme Obion pour mettre le doigt là où ça fait mal, on serait dans le caca les amis.

    Obion, dit nous comment faire pour avoir la Obion-attitude.
    Ce serait cool.

  78. Allan

    Ils me font marrer les gens qui disent:
    « hé mais faut pas prendre ce post au 1er degré » et qui quelques lignes plus loin disent « mais c’est vrai, les grèves ça abusent »

    Pour mettre les choses au clair, ce dessin met en image un avis largement partagé par la plupart de nos concitoyens. C’est d’ailleurs presque un copier-coller des JT de Jean Pierre Pernaud et consort.
    Pour moi, ce n’est donc pas un point de vue faciste, c’est juste… simpliste.

    Bon, je dois avouer que j’ai pas lu tous les commentaires ci-dessus.
    Sur les grèves de fonctionnaires, je vais développer mon point de vue en deux points.

    1- Le statut des fonctionnaires a, au cours du siècle dernier, été le moteur des progrès sociaux. Les luttes de ces fonctionnaires, et leurs acquis sociaux ainsi gagnés ont permis aux autres travailleurs (ceux du privé) de faire pression sur leurs patrons pour exiger les même droits. A l’époque les conditions sociales allaient dans le sens du progrès.
    Aujourd’hui, les conditions sociales vont dans le sens du recul. On va vers la fin d’un temps légal du travail, les salaires stagnent alors que le coût de la vie augmente, le CDI n’est plus la norme etc…
    Tu as l’impression que les luttes des fonctionnaires sont égoïstes, mais lorsque cette ligne de front tombera, ce sont tous les statuts qui tomberont, et les salariés du privé, très peu syndiqués et trop éclaté dans des milliers d’entreprises ne pourront pas s’unir pour faire front commun. Ce sera la victoire du capitalisme sauvage dont on voit aujourd’hui les effets.

    2- Souvent je regarde à la télé les infos. On voit des manif, des gens dans la rues etc… mais question revendication, on voit juste (quand on en voit) un péquin chopper au hasard marmonner un truc incompréhensible. Ce sont au mieux des erreurs journalistiques, au pire, on joue pour le gouvernement. Tout le monde n’est pas capable de parler devant un micro et on laisse rarement aux vrais responsables syndicaux le temps de parler. Sinon que dirait-il ?
    Par exemple, que sais-tu toi des revendication de la grève des instit d’hier ? Que sais-tu des revendications des profs de collège et lycée en ce moment ? Probablement pas grand chose, sans quoi, tu ne ferais pas un tel post ! On est en train de détruire tout le système éducatif et seul les profs se bougent alors que ça touche tout le monde.
    Pareil avec la privatisation de la poste. Tu crois qu’avec une logique de bénéfice les bureaux de postes se maintiendront dans les petits villages ? Encore, poster une lettre ce n’est pas vitale, mais quand il s’agit d’un hôpital ou d’un maternité ? Consulte un peu le calendrier de fermeture des hôpitaux !
    Les luttes des fonctionnaires (même si ça peut me compliquer la vie à moi aussi) sont rarement égoïstes. Même s’agissant de la retraire, tu verras que leur défaite entrainera une remise en cause de la durée de cotisation pour tous. Défendre leur statut, c’est défendre leur condition de travail et ainsi assurer le bon fonctionnement des services publics.

    Quand j’entends Darcos dire que notre système éducatif est pourrave et que du coup, on va supprimer des postes de profs, avoir plus d’élèves par classe et enlever des heures de cours aux élèves et ça ira mieux, mais de qui se fout-on ?
    Un prof, ça ne change pas sa vie de donner cours à 2 ou 4 ou6 classes.Il a le même nombre d’heures. Par contre l’élève qui a moins de cours de français par exemple, ça a des conséquences. Si ce prof est prêt à perdre du fric en faisant la grève alors que lui même ne subira que peu le changement, ça vaut la peine qu’on y prête attention.

    Ton post était peut-être plein de second degré et tout et tout. Mais moi ça me rend juste triste quand je pense à l’avenir. Demande toi simplement à qui profite ce genre de raisonnement.

    Les gens dont tu parles et qui font grève, ce sont eux aussi que tu retrouves dans plein d’assoc comme Resf, le Dal etc… Ce sont ceux-là qui se battent sur tous les fronts. Alors les accuser d’égoïsme…
    Il faut voir les choses avec recul. Tous les combats sociaux on fait chier du monde. Est-ce à dire qu’on aurait du en rester socialement au début du siècle pour ne gêner personne ?

    Lutter pour ses propres conditions de travail, c’est lutter pour celle de tous ! C’est le sens des lutte syndicales.
    Je paye mes cotisations au Snac et, cette année, avec la résolution des problèmes de certains, même si moi je n’ai pas eu à en bénéficier, je me suis dit que ça valait le coup.

    PS: Je dis tout ça sans vouloir t’attaquer personnellement. C’est ton point de vue que je réprouve. On reste copain, hein !
    Et puis moi, de toutes façons, j’ai plein d’amis de droite ! ;-)

  79. Renaud C.

    Un mail que j’ai reçu hier d’une des agence de traduction pour laquelle je travaille.

    Dear C.,

    I’m sure you have seen what is happening in the markets and how the economy in general is suffering. The good news is that with our dedicated sales force we are in a fantastic position to ride out this storm and have already secured a number of new contracts, two of which are over $6M a year combined. The bad news is that client budgets are extremely squeezed and we are having to give substantial discounts to either get existing projects moving or win new business.

    As one of our key suppliers we are hoping you will be able to work with us to be more competitive by reviewing your rates with us and therefore allowing us to go after some of these key contracts in uncertain times. For your language pair of English to French would you be able to agree on a rate of € 54.00 per 1000 words?

    If you feel unable to then that is of course your own prerogative in your own business as we can choose not to take work from our customers at the rates they want to pay. If you can meet the price then that will mean we can give you more business and we can promote you to all Project Managers strengthening our relationship. Let me know either way.

    Thanks,

    En gros, on me demande de baisser mes tarifs, qui sont déjà extrêmement bas. Je ne roule pas sur l’or.
    Pas de grève, le leur ai dit d’aller se faire foutre.
    Bien sûr, je risque de perdre ce client, mais si tout le monde dit à tous les cons qui veulent nous baiser d’aller se faire foutre, eh ben y’a plus rien à craindre. Parce qu’on ne peut pas virer tout le monde.
    Le seul hic, c’est la solidarité. Au fond qu’est-ce qu’on entend dans ces manifs, tous avec moi, tous pour ma gueule. Un mouvement collectif pour défendre des intérêts particuliers.
    Peut-être qu’on manque effectivement de ces bonnes vieilles manifs idéalistes pour l’amour, la fraternité, la solidarité… C’est vrai qu’en 2008 ça sonne un peu crétin, c’est ça qui devrait nous inquiéter. Notre désillusion.

  80. Benjh

    Pchhhhhhhh, comme tu dois t’amuser Ob! La prochaine fois que les employes du Donjon feront greve, les gens vont y repenser a deux fois (oui ok, tu ne fais que dessiner).
    En tout cas vu le nombre de com’ de premiers lecteurs affilies LO, LCR et autres partis extremistes (si si), il me semble clair que cette fameuse mailing list existe bien, et est meme tres efficace. Regarde les refferals, et si tu repere leur base secrete, on pourra aller les flooder a notre tour!

  81. Obion

    Je respecte le droit de grève (c’est même plus que du respect en fait) par contre il y a beaucoup de gens qui semble ne pas respecter mon droit à la critique de quelques comportements de grévistes (dont mon intention n’était pas particulièrement d’en faire une généralité, même si à des fins éhontées d’humour grinçant, c’est un peu ce qui s’est passé. :)).

    Les fachos ne sont pas forcément où on pense (puisque le point Godwin est dépassé depuis longtemps, n’ayons pas peur des mots ! :))

  82. Skiloo

    T’étais jaloux des commentaires super polémiques de chez Everland et tu voulais les mêmes chez toi ? Enfin sinon c’était bien drôle !

  83. Firmin

    « par contre il y a beaucoup de gens qui semble ne pas respecter mon droit à la critique de quelques comportements de grévistes « 

    Ils exercent leur à la critique de ta critique de quelques comportements de grévistes, nuance. :-)
    Allons, personne ne veut t’empêcher de parler tout de même, si ?

    Et puis pourquoi se formaliser sur les quelques commentaires un peu agressifs alors qu’il y a beaucoup de réponses constructives ?

  84. 'Lie

    Ah mais non, moi Obion je t’aime, ton trait me touche beaucoup et ton humour me fait mourir de rire :)

  85. Sebours

    Foulala! C’est clair que tu as abordé un sujet épineux. yen a qui se sont laché (d’ailleurs j’ai pas tout lu).
    Il y a polémique parce que tu ne montre que les grèves qui pénalisent. Des gens prennnent en autage la populace pour leurs intérêts personnels et le peuple trouve que c’est scandaleux (surtout que ça va pas dans le sens de son intérêt).
    En fait, si tu fais une grêve qui n’est pas médiatique et qui ne fait chier personne, elle ne sert qu’à avoir un jour de salaire en moins. La preuve, c’est qu’on ne parle pas des urgentistes et des pompiers qui font grève vu qu’ils assurent un service minimum.
    Vu que tout le monde ne s’occupe que de son tit intérêt personnel, la prise en otage est la seule solution possible. C’est dégueulasse, mais il faut relativiser. L’Etat protège les intérêts des boursicoteurs sans problèmes…

    …Ah! Ben oui! C’est vrai qu’ils ont pris l’économie mondiale en otage.

  86. oror404

    La vache on croirait les commentaires sur 20min.fr …

  87. Poke

    Bonjour Obion,
    Jusqu’à présent j’avais ta vision de la manif, un peu baba un peu cool. Pour être honnête la seule que j’avais faite c’était une grève estudiantine dans les années 80 et c’était surtout la fiesta, mais dernièrement, vraiment en pétard contre la loi OGM, j’ai décidé, à 40 berges révolus, d’aller dire mon point de vue en participant à ma première vraie manif (il n’est jamais trop tard pour les premières fois). Je pensais que ça serait vivant et joyeux. J’ai été très déçue, mis à part le cortège de tête avec orchestre pour mettre un peu d’ambiance, dans les rangs les gens défilaient dans un silence poli,. C »était d’un chiant ! Dans un moment fou d’exaltation j’ai lâché un « non au ogm », j’ai eu l’air bien con toute seule, mais m’en fiche. A croire que nous suivions le cortège funèbre de la loi contre les OGM. Je me demande combien de coups de pied au pouic, il faudra encore aux gens avant qu’ils réveillent vraiment ?

  88. Fred Boot

    Très bien. Je prépare ma pancarte « C’est moi que j’ai le droit à plus de commentaires qu’Obion ». Qui m’aime me suive.

    (gros silence dans la salle)

  89. Irene

    Mais un peu d’humour tous que diable !!
    Personnellement j’apprécie vraiment ton humour certes parfois caustique.
    Il y souvent plusieurs clés de lecture et un second degré qui cache le premier. Bref je suis devenue bonne lectrice et j’ai trouvé ton post du jour drôle.

  90. Fred Boot

    La dernière fois que j’ai participé à une manif on m’a pris pour un mec des RG. C’est pas gagné.

  91. Louna

    Et sinon, ce déménagement, ça se passe bien ?
    Hu hu

  92. jean

    merci OB de taper à vue sur tout ça…
    ça me régale toute cette mauvaise foi.
    tout un art d’en balancer de la vraie pure et dure.
    et quel régal d’aller la chercher au 8ème degré.
    tant pis pour les autres… quelle saloperie ce premier degré…
    brrrrr… des fois ça fait froid dans le dos de se dire que l’humour échappe à pas mal de gens… aaaaa l’enflammade par les temps qui courent, c’est assez génial de lire ces gens qui réagissent au quart de tour… continue. lâche rien!

  93. Ptitwarrior

    Moi je dis ca , c’est tout a fait moi quand j’habitais encore en France (Maintenant je suis en Allemagne, j’ai vachement change aux contact des gens du monde entier qui sont ici)

  94. Nawak

    [Mode Troll=On]

    Mouais, ces commentaires suite à cette note, c’est un petit peu comme la marseillaise qui a été sifflé : Beaucoup de bruit pour rien !

    [Mode Troll=Off]

    Huhuhu, et voila c’est reparti pour 400 commentaires de plus, ou alors les gens comprennent que c’est juste de l’humour et tout ça n’a finalement pas grande importance !

  95. polyminthe

    Obion, cree la manif sur blog. Quel visionnaire! Y’a des pancartes dans la boutique?

  96. Poke

    Je voulais ajouter (désolée, j’ai l’esprit d’escalier) :
    Les paysans ils ne jettent pas toujours les fruits et légumes, des fois ils les vendent à prix coutant ou les offrent carrément !
    A quand les cours gratuits dans les rues par les profs ou les cheminots qui organisent des transports à l’oeil (et je dis j’avais mes grands pères à la sncf et un oncle conducteur de métro, c’est dire le lourd héritage syndical qui est le mien !). De toute façon la seule chose qui fait bouger les patrons et leur copain l’état, c’est l’argent, comme on peu le voir ces temps-ci !

  97. Mc

    Merci pour cette note, c’est un régal, et les commentaires sont aussi marrants que ton dessin!

    Continuez les gars, c’est pas comme s’il y avait des choses plus importantes sur terre (et je dis pas ça parce qu’aujourd’hui c’est la journée du refus de la misère dans le monde et celle du don d’organe…).

  98. Giant Panda

    C’est fou comment ceux qui se revendiquent de toutes les libertés sont finalement les premiers à jouer les censeurs d’opinion. « Triste Humanité », disait Malraux (mais bon, il était de droite, alors ça compte pas…).

  99. Dark Aphrael

    mouahahahaha très drôle !
    décidémment, vu les commentaires, le gréviste manque quelque peu d’humour :(
    l’auto dérision ça fait du bien des fois
    en tant que petite fonctionnaire blasée, j’applaudis des deux mains et je crie « ENCOOOOOORE »

  100. jojo le tire bouchon

    Don’t you know it’s gonna be … allright je suis sûr que tu as fait cette note juste pour me mettre revolution dans la tête c’est ça !!! c’est ça avoue le !!! gnnnn !!! … et ben merci j’aime beaucoup cette chanson alors c’est cool !!! :D

  101. un centieme

    Obion, peut etre que cela a deja ete dit dans tous ces commentaires. Je ne tire pas beaucoup de plaisir a voir tous ces gens qui t’engueulent ou t’acclament, et je ne les ai pas tous lu, desole si ca fait doublon.
    Mais il faut vraiment pas chercher loin pour resoudre le « mystere ». Si une bonne partie de tes lecteurs te prend au premier degre sur ce genre de notes, c’est tout simplement parce que tu y reprends mot pour mot les sarcasmes qui habituellement ont cours surtout sur les forums de l’uni ou des jeunes populaires, pour te moquer des manifestants dans leur ensemble.

    Personne ne pense que le pere de guillaume depardieu fait 20 fois sa taille. L’exageration est evidente, l’intention comique egalement, et y’a une certaine originalite dans cette note. Mais pas mal de monde pensent que les grevistes sont tous des emmerdeurs egoistes privilegies, qui (paradoxalement) defendent leurs petits interets sans y arriver et se foutent de la « vraie » misere. Et ceux la ne pensent pas exagerer et n’essayent pas d’etre originaux ou droles.

    Comme tu ne prends visiblement aucun recul (pas d’exageration visible, seuls les personnages « mechants » sont caricatures…) par rapport a ce discours que tu illustres, le doute est permis. Du moins jusqu’a ce que nous dise, apres la note manuscrite, qu’on n’a pas d’humour si on ne devine pas que tu n’en penses finalement rien.
    Le mystere est donc finalement celui la : si tu n’as pas ajoute directement dans ta note les codes comiques habituels, en n’exagerant pas les representations habituelles (en l’occurence celles de tf1, comme disait ak) et en ne te moquant pas de ta propre derision (c’est ca le second degre, non ? comme dans la note sur depardieu), est ce par provocation ou simplement parce que comme tant d’autres, tu as du mal a faire de l’auto derision sur ce genre de sujet ?
    Pourquoi penser a priori que ton propre humour est sans limites ?

  102. Citron

    Huhu :)
    J’aime bien les commentaires type « ah mais je ne suis pas du tout d’accord avec ta vision de la grève / des grévistes ! » avec tout l’argumentaire qui va avec :)
    Juste un truc en l’air comme ça : un écrivain, un dessinateur, etc. est-il contraint de ne retranscrire que ce qu’il pense avec une rigueur chirurgicale ?
    Bwah ça s’rait probablement suuuuuper chiant ! (bon là j’viens d’arriver à dire que ce qu’il se passe dans la tête de nos amis blogueurs bédé est d’un ennui mortel … pas mal)

    Bref, humour, auto-dérision messieurs les grévistes ? :)

  103. yeep

    POUR la grève, mais alors les zamis, trouvez une grève originale, qui change, où le gnt serait coincé mais ou les autres seraient libres

    CONTRE les commentaires fleuves

  104. alatriste

    Mouais… J’ai tendance à penser comme Allan et quelques autres… même si je pense auss qu’il faut renouveler les modes de mobilisation et d’interpellation de l’opinion. En même temps, les fonctionnaires ont des devoirs… donc passer 5 jours à faire un sitting place de la concorde c’est objectivement plus compliqué que de faire grève en masse un jour précis.
    En outre mettre tout le monde dans le même panier est souvent le signe de personnes un peu de droite tou de même, qui a du mal à s’assumer… Tu as le droit tu sais, rassures toi. C’est juste qu’il faut argumenter un peu. OK les grévistes font chier. et toi tu fais quoi sur ces fameux sujets plus importants ?
    Tu mélanges tout. La plupart des commentateurs qui saluent ton humour et le nième degré montrent dans leur « appréciation » un certain laisser aller dans l’analyse des problèmes. Pareil pour toi : mettre toutes les grèves dans le même panier. Je veux bien qu’on soit choqué des propos assez stupides entendus pendant les manifs anti CPE (genre Sarko démission : même si ca me plairait beaucoup, c’est hors sujet ) ou alors Sarko facho, complètement contreproductif mais de là à reprendre l’antienne sarkozyenne, je ne vois pas ou est l’humour là dedans. Les grèves des pêcheurs, des agents SNCF, des profs, etc. ont TOUTEs un contexte, des conditions différentes.Les taxis, les pecheurs, oui on s’en occupe, les petits artisans sont souvent des professions captives de l’UMP, comme du RPR avant. Par contre les profs, fonctionnaires en général, il est dans l’air du temps de les faire passer (au choix) pour des corporatistes/égoistes/empecheurs d’aller se faire exploiter en rond.
    La comparaison avec JP Pernaut tiens parce que tu fais de l’humour simpliste, bas de gamme.
    Si on prend la peine de s’intéresser à ce qu’on dénigre, on se rend compte que les prétendus régimes spéciaux ne sont par exemple pas si couteux, toutes proportions gardées, surtout si en parallèle on baisse les impots des riches, on achète des airbus pour le préz, on augmente la pension des députés, on ne touche pas aux privilèges des sénateurs. Tu as de drôles de priorités. Et effectivement, on peut se demander avec quel prisme tu te connecte au monde extérieur.
    Non, ce qu’il me semble, c’est que je vois à regret que tu fais partie de ces personnes qui a abdiqué sa réflexion et son esprit critique pour faire de l’humour facile, qui plait à la majorité silencieuse (qui vote Sarko, si l’on en croit les commentaires). Ouah, mais non, amusons nous, rigolons, c’est la vie…
    On refera le point dans 10 ans, on verra si vous avez quelques regrets. Moi, j’en ai au moins un, c’est de voir ce blog et son auteur sous un autre angle maintenant. Noooon, pas facho, pas réac, pas forcément de droite… juste…quelqu’un qui a abdiqué, qui se laisse entrainer par le mainstream.

  105. Obion

    alatriste> Si quelqu’un te raconte l’histoire du fou qui repeint son plafond tu en conclues que ce type racontes des saloperies sur des gens dont il ne connait absolument pas les vrais symptômes, non??

  106. Lolo

    Jp > euh, je sais pas si c’était de l’humour parce que je suis un peu lente d’esprit, mais tu évoques les « opprimés » qui font grève. Bon, en général, c’est justement pas les gens opprimés qui font grève, eux, ils ne peuvent pas faire grève, car souvent ils ont un sale con de patron qui les oppriment donc tous les employés ont peur des conséquences et c’est normal. Ceci dit, je suis à fond pour le droit de grève, mais on a tendance à voir toujours les mêmes corps de métiers en grève, alors ça peut lasser. Un peu comme le petit garçon qui criait au loup. Mais militer pour des avancées sociales, c’est bien, hein, parfois, j’ai quand même l’impression que c’est pas toujours le cas…

  107. alatriste

    Obion, merci de ta réponse, mais je ne la comrpends pas bien… n’oublie pas que je suis de gauche, hein, je ne comprends que le 1er degré, le reste (analogies, ironie, voire humour, etc.) m’est inaaaaccessible.

  108. Obion

    alatriste> Moi aussi je veux bien que tu me ré expliques: être de gauche implique qu’il ne faut jamais critiquer/se moquer de certains comportements de grévistes parce que c’est interdit?
    Si on veut bénéficier de la liberté de critique il faut devenir de droite, c’est ça ?
    Mais du coup les gens de droite n’ont jamais le droit de critiquer le gouvernement. J’ai bon?
    Quel pays de merde.

  109. Sasha

    Vive Obion \o/. Il sait chauffer l’ambiance en ces jours où il commence à g’ler un peu =x.
    Je suis d’accord avec tout le monde moi \o/. Peace, love, faisons tous l’amour, la guerre, la grève !
    (J’kiffe la réaction en chaîne. )

  110. alatriste

    Je ne dis rien… j’exprime des doutes, nuancés. je ne parle pas à la place des autres, ou en tout cas j’essaie de comprendre ce qui te motive, à part faire exploser le nombre de com’. Sur ta question, la réponse est dans mon com du dernier dessin, dans le fond je suis d’accord avec toi. Les problème sont :
    - est ce que critiquer AVEC CE TYPE DE DISCOURS est le meilleur moyen de faire évoluer les modes de mobilisation/action ? Bien sur tu es libre de dessiner ce que tu veux, mais moi aussi, j’ai le droit de porter la contraduction !
    - j’en doute d’autant plus que la majorité des commentateurs en restent au 1er degré, pour saluer (wéé, quel bande d’entchoulés ces grévistes, nique les Obion !) ou critiquer (Obion facho !). Donc pousser à un effort intellectuel et élever le débat, ben c’est raté…

  111. Obion

    alatriste> élever le débat ?! ici?? En France ça fait des dizaines d’années que le débat au sujet des grèves est rabaissé au ras des pâquerettes parce que d’un côté on a les intégristes révolutionnaires, de l’autre les intégristes de droite et au milieu, une majorité de gens qui ont un peu les boules parce qu’on leur demande de choisir un camp entre deux intégrismes ou de fermer leur gueule. Aucune nuance n’est permise. La moindre critique sérieusement formulée ou juste sous forme de boutade entraine une décrédibilisation en règle de son auteur par des arguments méprisants « poujadiste ! » « Pernautiste ! » « fasciste ! »… C’est d’une honnêteté intellectuelle assez douteuse non?

    En fait c’est ça qui mériterait de s’appeler une prise d’otage, pas l’occupation des lieux publics ou le blocage des transports qui, bien que pénible pour tout le monde est un peu l’arme rouillée du désespoir.

  112. Faz

    J’étais parti pour faire une super note pleine de véhémence contre ces enfoirés de grévistes – oui car moi je peux le dire qu’un gréviste de la RATP est un gréviste qui fait chier sa mère car je prend le métro tous les jours et que je me sens pas solidaire pour un sou – et puis en fait non je ne le ferai pas…

    bravo pour ta note. Dessin impeccable (mais comment fais-tu pour dessiner aussi bien !!grrrr j’enrage…), humour drole et très très SECOND DEGRE !!!

  113. bla

    c’est triste de se dire qu’il y a toujours des gens pour tout prendre au premier degré, et prêts à mordre au moindre petit écart. parce qu’une personne décide juste de décrédibiliser UN PEU un phénomène de société, et tout ça avec humour, des dizaines d’autres en profitent pour lancer leur point de vue qu’ils pensent universel. stop, que vous aimiez ou pas cet humour, n’en faites pas une déclaration de guerre, et surtout ne jugez pas cet auteur qui dessine pour notre plus grand plaisir T_T

  114. Niko

    Alors J’adore le troll énorme que provoque ton Dessin.

    Beaucoup de personnes ici n’ont pas le sens de l’humour.
    J’ai donc un petit rattrapage a leurs intentions:
    http://www.madmoizelle.com/page_lin

    L’humour n’est compliqué que pour ce qui n’en on pas.
    C’est bien mignon de hurler à la mort dés qu’on fait de l’humour sur quelque chose qui vous touche mais va falloir commencer à se dérider les synapses.

    Enjoy.

  115. alatriste

    Bon ben n’élevons pas le débat (n’est ce pas faz), restons aux lieux communs. Ah tiens tu n’as pas dit que les grévistes étaient payés, c’est au moins ca.
    Justement, j’essaie dans mes positions à ce sujet d’être un peu moins intégriste… mais même au milieu, ce que je peux dire est « noyé » : pour les uns je défend les grévistes (c’est bien ce que tu croies n’est ce pas ?), pour les autres je suis de droite. Alors ce milieu il n’existe pas, ce milieu (c’est bayrou non ?) il n’essaie pas de réagir, de réfléchir, il attend juste qu’on lui donne des arguments pour taper sur l’un ou sur l’autre, ca lui évite de réfléchir, de prendre position.
    Moi entre Bush et Amadinedjad (désolé pour l’orthographe), je ne choisis pas. La connerie des quelques intégristes gauchos ne me pousse pas dans les bras de Sarkozy. Et la connerie des idolatres sarkozystes ne me pousse pas dans les bras de Besancenot, j’essaie de raison garder en toute occasion.
    Grève arme rouilllée du désespoir certainement mais la seule qui reste « légale » car toutes les autres formes de mobilisation se réduisent et sont criminalisées. Tiens, va essayer de défendre des sans papiers aujourd’hui, tu vas voir si la « créativité » en matière de mode d’action est payée en retour. (Pardon pour le « tu », c’est un « tu » argumentatif :-)

  116. alatriste

    Ah moi j’adore que des personnes défendant le 2ème degré, l’humour, etc. nous expliquent en tant qu’experts ce que c’est que l’Humour, le Sens de l’Humour…Hé les gars, apprenez à faire la différence entre un jugement (« tu es un gros c** » ou bien « tu n’as pas d’humour ») et une opinion argumentée « (je pense que tu es un gros c** parce que… » ou bien « tu n’as pas bien percu l’humour, essaie de voir les choses de cette façon, bla bla)
    il me semble que les intégristes ne sont pas toujours ceux que l’on croit…
    bref… je vais quand même essayer de penser à autre chose aujourd’hui…

  117. Bahbahbah

    Bon, obion, y’a une difference entre s’amuser avec des stereotypes et les reprendre avec conviction. Ok, on veut bien te croire quand tu dis que ta note a ete ecrite au second degré (meme si a la lecture c’est moins simple). Mais quand tu accuses des integristes de prendre en otage le debat sur les greves, tu fais du premier degre et tu vas vraiment plus bas que jean pierre pernaut.

    Les révolutionnaires sont aujourd’hui le seul regroupement politique a entretenir un debat sur les modes d’action des mouvements sociaux, notamment autour des deux principaux, la greve et la manifestation. Ils ne sont pas les seuls a vouloir un debat, mais ils sont les seuls a depasser le niveau « han c’est pas bien, on peut pas parler ». Figure toi que l’insulte et les arguments méprisants ne sont pas toujours orientes contre toi et ta majorité silencieuse. C’est une constante dans tous les discussions sur des enjeux importants, et personne n’y échappe, ni intégristes, ni révolutionnaires, ni réactionnaires, ni majorités. C’est comme ça, l’insulte est une composante essentielle du langage humain. Elle a meme une utilité et un sens, pour peu qu’on s’intéresse aux idées pour lesquelles elle est prononcée.
    Donc, voila, on t’insulte, comme on insulte tout le monde. Et alors ? Tout reste permis, les nuances, les oppositions, les réactions, n’importe quoi; même l’humour est permis. Si tu veux vraiment participer a une discussion politique, faudra un jour arrêter de se vexer des que quelqu’un se montre méprisant.
    Tu parles de la france ? Oui, c’est un endroit ou, a part si tu es anarkopunk, redskin ou bonehead, tu n’as aucun risque de te faire tabasser pour tes opinions politiques. Qu’est ce qui n’y est pas permis ? être réaliste envers la police, les magistrats et les membres du gouvernement, être méprisant envers les symboles nationaux, relever les points positifs de la consommation de drogues, de l’acceptation de la mort… et pas mal d’autres choses encore, je vais pas faire une liste exhaustive, mais en tout cas, rien qui ne te concerne.
    Tu n’as meme pas besoin de permission pour dire tout ce que tu veux dire. Alors pourquoi tu bloques sur quelques insultes ?

    Et surtout, qui est ce que tu accuses de t’exclure du debat en etant si méchants ? Les intégristes révolutionnaires ?
    J’y reviens : je sais pas qui sont les intégristes, mais les révolutionnaires sont les seuls qui entretiennent le débat sur la grève et la manifestation. Ce sont les seuls qui critiquent la pratique contre productive de la « journée de mobilisation » imposée par les centrales syndicales, ce sont les seuls qui essayent d’élargir constamment les revendications des mouvements de manifestations contre les petits bureaucrates lies par leur fonction a des intérêts particuliers. C’est parmi eux qu’on trouve une critique de l’action des services d’ordre et de l’association avec la police, c’est parmi eux seulement qu’on trouve une réflexion pragmatique sur la violence dans les manifs. Les pratiques des mouvements sociaux ne sont pas imposées par les révolutionnaires, mais par la majorite des pacifistes et de militants.
    Pour les intégristes de droite, la encore j’ai du mal a comprendre ce que tu entends par intégristes, et la encore j’ai du mal a comprendre en quoi ils t’empêchent de t’engager. Les révolutionnaires peuvent être accuses de prosélytisme, voire d’entrisme, mais les réactionnaires et conservateurs restent quasiment toujours entre eux, et ne se révèlent que quand tu leur tends la perche (par exemple avec ces notes). Alors si tu veux débattre, arrête de te préoccuper d’honnêteté, laisse ça a tf1, et préoccupe toi de la raison pour laquelle tu accuses n’importe qui de n’importe quoi.

  118. blahblahblah

    Nan, franchement, obion, qu’est ce que tu penses du message de faz ?

  119. Poulette

    Héhé! pas le courage de me taper tous les commentaires, alors je ne sais pas si ça a déjà été noté, mais… je sens poindre un petit syndrome Laurel, depuis la dernière « note polémique », non? :-)
    Sinon, moi qui suis professeur des écoles nouvellement sensibilisée aux grèves j’ai bien rit en lisant cette note. Mais j’avoue que c’est surtout parce que je connais bien ce blog qui est un de mes préférés, et que j’ai beaucoup d’affection (c’est un peu fort peut-etre?) pour tes dessins et ta façon très touchante de raconter les histoires. Continue surtout: avec ou sans pub, avec ou sans discussion enflammée, peu importe, moi j’aime! :-)

  120. gru

    la solution paraît tellement simple, fermer les commentaires :)

    Avec l’avènement des blogs et autre machins participatifs y’a plus de frontière entre ceux qui créent et ceux qui consomment (voyelle), le public.

    Mais le public est stupide, l’intelligence d’une foule se réduit au dénominateur commun et c’est toujours celui qui a la plus grande gueule qui finit par se faire entendre.

    C’est bien pour ça que la démocratie, ça marche pas des masses et qu’on tombe vite dans le populisme. Qualité et quantité, j’y crois pas.

    Une bonne vieille dictature, voilà qui leur apprendrait!

    *gru, commentateur mieux que les autres*

  121. bar

    Ouaip très constructif tout ça. Le discours genre: « la grève c’est mal (mais c’est de l’humour) ».

    C’est quoi déjà ta dernière action pour essayer de rendre ce monde meilleur? C’est quoi déjà ton job?

    Ah ouai c’est vrai t’es à ton compte.

    Merci monsieur le pourfendeur de cause perdue, c’est vrai tiens les mouvements sociaux sont exangues pourquoi on irait pas les achever…

  122. Obion

    Bahbahbah> je ne me reconnais pas dans tes accusations. Encore une fois je ne critique pas l’action, la lutte, les causes qui sont en jeu. Je suis juste un peu désespéré de l’impossibilité de dialogue autour de ce thème ou de s’en moquer sans méchanceté comme on le ferait de n’importe quel autre sujet sans que tout prenne une tournure dramatique sur fond de tribunal populaire.

    Ce que je pense du commentaire de faz? il faut que je choisisse un camp là, c’est ça ?! Je ne suis pas de son avis mais je le respecte (son avis).
    Les uns ont raison de se battre pour leurs bifteck et les autres ont le droit d’être exaspérés de se faire bloquer alors qu’ils essayent de gagner le leur ( de bifteck).
    je trouve aussi con le type qui va traiter les fonctionnaires grévistes de « privilégié » que le gréviste en question qui rétorquera qu’il n’a qu’à faire grève lui aussi ! (alors qu’on sait bien que l’égalité du droit de grève est finalement très relative)

    Souvent  les uns font partie de la même famille ou du même cercle d’amis que les autres et ils se prennent un peu moins la tête qu’ici quand ils se rencontrent ! (heureusement)

    bar>Houlala comme c’est mesquin ! Tu serais pas un type de l’UMP qui viendrait faire croire ici que les gréviste sont de gros mesquin par hasard ?! C’est pas cool ça !

  123. C.

    Un avis comme un autre ou qui n’en n’est pas un.
    Deux mots m’ont fait beaucoup rire, « Jacques Faizant ». Le rire d’Obion qui l’a bien pris également.
    Le point Godwin me semble intrinsèque de la bd postée.
    Un dessin ou un commentaire ne seront jamais que ce qu’il sont et déduire une pensée à quelques mots ou traits est peu pertinent. Un blog et ses commentaires ne sont malheureusement pas la place idéal pour un débat. Point.

    Bonne continuation, continuez à créer des titres comme Vilebrequin.

    Jacques Faizant. Ha ha ha !
    Vraiment très très drôle.

  124. bar

    Ob 122>Aussi mesquin qu’un gars qui ramène la vieille histoire de la prise d’otage quand on parle de grève et qui me discrédite avec le logo UMP. Merci, celle là on me l’avait jamais faites.

    La grève est un droit point.

  125. Obion

    bar> Je n’ai JAMAIS dit le contraire, Et je suis surpris que tu aies pris la vanne sur l’UMP au sérieux. Enfin surpris… C’est vrai que je devrais faire gaffe avec le 2nd degré…

  126. Padls

    à boire !

    (C. > épouse moi)

  127. leodecélinéo

    Aujourd’hui tout le monde peut emmerder tout le monde , ils appellent ça l’égalité , je crois, donc inattaquable .
    C’était pas plus beau quand le droit de grève était l’arme des petits pour faire peur au plus gros . On voit ce que ça donne maintenant que ceux-ci n’ont plus personne ou plus rien à craindre .Il se permettent tout et font n’importe quoi , ils appellent ça libéral ( de liberté) je crois , donc inattaquable aussi.

  128. logicos

    Putain c’est la criiiiise ! Ouuuuuuuuai !
    Vivement qu’on vire 300 faignasses de chez Alice ADSL Telecom !
    Ouuuuuuuuai !

    http://aliceoffline.jexiste.fr/

  129. SLO

    allez hop, juste pour le fun, voir si ya encore du file à cracher parmi les gens qu’ont rien d’autre à foutre que de lire des commenataires de blog:

    les manifs (autorisées) ont la même utilité que les blogs: aucune, à part se faire voir et laisser une trace…

    comme un gros proute de diarhétique?

  130. Bubu

    Hihi! Tu as bien du courage d’aborder de tels sujets avec un tel humour.

    A vrai dire je n’ai pas eu le courage de lire plus que quelques commentaires, mais ça suffit pour donner le ton… Et puis ça m’a appris ce qu’est un point Godwin…^^

    Pour remettre de l’eau au moulin, le thèmes de grèves est assez compliqué. Historiquement, les grèves ont contribué aux progrès d’une certaine « justice sociale » (je ne sais pas si le terme existe) et actuellement on se retrouve plus souvent à pester contre des syndicats faisant grève pour des raisons parfois obscures…

    Le seul exemple dont je me souviens est belge, il ne vous parlera peut-être pas: il s’agissait des transports en commun faisant grève « par solidarité » avec la Poste… Qui elle faisait grève pour protester contre sa privatisation progressive. Je comprenais la réaction de la Poste, moins celle des transports en commun…

    Problème de communication (Quel message veut faire passer une grève? Le message est-il bien relayé et compris?) ou utilisation un peu « à la légère » du droit de grève? Je pense que pour préserver la crédibilité du droit de grève, il est tout simplement dangereux d’en abuser… (je ne sais pas pour la France, mais en Belgique les transports en commun sont proverbialement connus pour faire grève en période d’examens… C’est vraiment dommage, car cette image ne fait vraiment pas de bien aux revendications sociales, qu’elle quelles soient…)

  131. Bandit Manchot

    Pour l’avoir vécu « en vrai », où les convictions sincères sont balayées par les rancunes des organisateurs de manifs je partage le point de vue de ta note :-))))))) J’ai déjà vu et entendu des jeunes communistes traiter des non-grévistes de fachistes, et quand j’essayais de leur dire « c’est bon, chacun a son point de vue, on ne va pas forcer ceux qui ne veulent pas ! » on m’a traité de collabo. Bah ouais tiens ! Du coup les manifs j’y vais que pour ma tronche et mes opinions naïves… Lors des dernières élections j’ai voté IKEA, pour que tout le monde ai une cuisine. Pas de quoi être fier mais sincèrement…

    Ca ne m’empêche pas de garder le sourire, ni d’être consterné par plusieurs situations sociales en France et de croire dans les bienfaits des manifestations… quant elles ont un but mais pas d’étiquettes.

    Quant aux grèves citées dans la bulle, désolé mais c’est indéniablement vrai. Sous prétexte qu’il n’y a que de cette manière qu’on se fait entendre. Pour les transports en communs ce serait tellement plus drôle et participatif de rendre bus, trains, et métros gratuits.

    Bon ceci dit cher Obion j’aime beaucoup ce que vous faites :-))))

  132. zinzi

    Salaud de riche. ah ces enculés de dessinateurs, perdus dans leur monde, ces fumeurs de ganja, qui font rien qu’ecrire des trucs infantiules à destination d’un public debile, je les hais, surtout quand en plus ils nous font croire qu’ils ont reflechi à la VALEUR TRAVAIL ! une chose tres importante ça! mais vous la meconnaissez peut etre espece de petite frappe de glandeur fumeur d’opium qui se dogue dans ses WC avec des PQ odeurs lavande, alorq que nous on est ceux qui se levent tot pour gagner moins !
    ..
    ….

    Bon. voila.
    ça fait du bien d’etre VRAIMENT con de temps en temps…
    si si je te jure.
    c’(est pas moi, là, plus haut, mais en fait , ça fait tt de meme du bien…on devrait tous s’octroyer le droit d’etre con plus souvent dans sa vie. (au moins 5 minutes par jour, et exclusivement sur le site d’Obion…)

    Héhéhé.

    ps : j’ai decouvert ton site y a peu: j’adore !!!

  133. zinzi

    « l’arme rouillée du désespoir. »
    punaize… j’adoooooore cette metaphore
    (ceci est surement un commentaire qui ne vaut meme pas la peine d’etre retenu… bise à obion !)

  134. Mawwiie

    héhé, j’adore :) je suis assez contente qu’un dessinateur fasse ce genre de remarque, car c’est pas courant du tout ! bravo pour le vrai non politiquement correcte :)

  135. Mlle Catastrophe

    Non, aujourd’hui on ne manifeste pas pour avoir plus, on manifeste pour garder ce qu’on a, et on a pas grand chose.

    Et de toute façon, les manifs ça sert a rien, tandis que comme tu dis « emmerder les gens », ça fait réagir, ou du moins, ça chatouille le gouvernement , c’est déjà ça. Et moi aussi les grèves, les manifs, les blocus ça me fait chier quand je suis dans la position de ceux ça emmerde, mais faut bien passer par la pour defendre le pauvre bifteck qu’on a. Quand on voit qu’on a un president qui pense qu’a augmenter le salaire et diminuer celui des autres… je suis dans une famille dans laquelle on a retiré plusieurs centaines d’euros du salaire de ma mere. Pourquoi? ben parce que c’est une cancéreuse.

    Donc je dois avouer que tes critiques sur les grévistes et les manifestants me chiffonnent un peu, car après tout, c’est pas en criant « flower power! » qu’on reussira a defendre nos droits. Même si j’dois avouer que des manifs dans cette ambiance me plairaient plus… :) mais on fait avec c’qu’on a.

    Néanmoins, ça m’empeche pas de partager plusieurs de tes gouts (beatles, pink floyd, radiohead…), j’regarde parfois ton blog, j’aime bien le style de tes dessins, et le love blog aussi ça me plait,

    donc continue :)

  136. gaiasamtam

    Et sinon, je peux l’emprunter ton dessin pour mon blog ?
    Parce que j’aime beaucoup. Je ne lance pas de débat, c’est impossible…..les gens qui font grèves pensent d’abord qu’ils ont raison. Et pourtant c’est humain de ne pas tous penser de la même façon.

  137. pollux

    veux réagir pour une fois…
    moi ca satisfait mon nombril , ca a un gout de la crise qu’on pique, on tape quelque chose quand on voit qu’on arrivera pas à l’heure pour passer l’exam de notre vie…mauvaise foi, ralage total…juste un peu …pour se défouler :)
    bien sur c’est important le droit de greve tadataatata je suis bien plus contente de vivre en France qui a une tradition sociale et tout que loin….et merci les gens qui se battent pour qu’on garde tt ca…mais parfois…ca fait du bien…si j’avais ton talent , j’aurais pu ecrire ta note…niark niark

  138. wildmary

    et ben moi y’a quand même une phrase dans tout ça qui me fait rire : « mettre tout le monde dans le même panier est souvent le signe de personnes un peu de droite tou de même » :)

    voila, heureuse d’avoir participé à ce grand débat avec ma belle argumentation bien construite :)

  139. belboth

    Certains font la grève de l’humour non ?

  140. Cyrilo

    Salut,
    c’est sympa ce que tu fais, mais quand tu abordes des questions politiques on dirait que tu aurais dû éviter. Mettre des choses sur un blog c’est pas les écrire dans son coin, il faut les assumer. Ce n’est pas parce qu’on dit des choses sur la toile qu’elle n’ont pas de valeurs.
    Ta vision des manifestations actuelles relève bien d’un manque d’ouverture que pourtant tu critiques.
    Dommage.

  141. Obion

    Ma vision des manifestations? huhuhu.
    vous croyez vraiment que j’imagine que les slogans des manifs des années 60 c’était les paroles de « Love me do »? Excusez moi mais faut vraiment être un peu crétin pour prendre tout ça au premier degré. Ou alors avoir les nerfs à vif à cause du dénigrement systématique des grèves par quelques organes de presse.

    Cette note c’était évidemment de la grosse vanne. Je sais parfaitement, pour en fréquenter quelques uns, que les gens qui s’impliquent vraiment dans les grèves et manifestations sont ultra sensibles et susceptible sur la question alors j’ai voulu les emmerder un petit peu. Comme un sale gosse. Et comme ça a marché j’en ai rajouté une couche parce que ça me fait marrer les gens qui partent au quart de tour, c’est touchant. Ça va vraiment pas plus loin que ça ! :)

    Le gros défaut des grévistes, à mes yeux, ce n’est ni leur combat(que je respecte plus par principe qu’autre chose) ni vraiment leurs méthodes (que je suis bien obligé de respecter aussi sinon je vais passer pour un facho hypnotisé par TF1 et j’ai pas envie. Comment ça c’est trop tard?), mais leur susceptibilité.
    J’hallucine à chaque fois du manque de recul des lecteurs. Enfin bon, je suppose que les gens qui passent régulièrement par ici et qui ont l’habitude du ton employé dans mes notes ne s’y sont pas fait prendre. Enfin ce serait bien.

  142. superdroleman2000

    J’ai la flemme de tout lire et comme ça faisait une paye que j’étais pas venu sur le blog, j’essaie de raccrocher les wagons. Je reconnais que moi aussi j’ai eu une première réaction du type « merde pourquoi il fait ça ? quel intérêt de casser du gréviste ? »

    Bon après j’ai réfléchi et pour répondre à la question d’Obion sur le mystère des réactions des gens sur tout ce qui concerne les grèves, je crois que c’est assez facile, le problème est que les grèves et les grévistes sont souvent malmenés par les médias, et qu’on les réduit souvent à un tas de privilégiés merdeux qui défendent leurs petits intérêts persos or c’est beaucoup plus compliqué que ça… mais les téléspectateurs, les auditeurs de radios, les bons lecteurs de Charlie (ben oui, désormais tout le monde sait que Charlie est un hebdo réactionnaire et conservateur…) ou du Point, se contentent souvent de cette présentation des faits, parce que ça fait moins mal à la tête…

    Alors comme tu fais de « l’humour sur le fil », ben celles et ceux qui sont habituellement stigmatisé-e-s, se sentent une nouvelle fois agressé-e et je trouve qu’on peut aussi comprendre leur réaction…

    Alors arrêtons de nous fritter, ta blague est drôle mais reconnais qu’elle peut être mal interprétée puisqu’elle est volontairement provocatrice.

    Il m’arrive de faire des blagues racistes ou homophobes (alors même que je ne le suis pas du tout) mais si un jour un pote maghrébin me dit « t’es lourd ! », je serais obligé de reconnaître qu’il a sûrement raison parce que c’est lui la victime de la blague…

    Pis pour finir, dans l’esprit de ton personnage hippie qui intervient pour relativiser le côté beatnik des années 70, je relativiserai la morosité des manifs d’aujourd’hui, pour moi elles sont synonymes de liesse populaire (même si les revendications ne sont pas toujours très gaies), de temps pédagogiques avec mes enfants, parce que je leur explique ce qu’on demande et pourquoi on le demande…

    Signé : Un salarié du privé sous-payé en contrat aidé depuis 10 ans (pas ce que j’appelle un privilégié…)

    PS : Continue à provoquer parce que c’est le débat qui fait avancer les choses…

  143. superdroleman2000

    Ah oui j’oubliais, en fait c’est comme les trucs que font Larcenet et Lindingre avec « Chez Francisque », c’est ouvertement d’extrême droite et c’est ça qui est drôle mais personne n’a jamais dit que Larcenet et Lindingre était des fachos…

    En fait soit connu et après tu pourras faire les blagues que tu veux, mais tant que tu es un petit bloggueur breton restes-en à faire des tours de magie pourris en 3 cases… ;-)) (ceci est un smiley, je les déteste mais c’est pour que tout le monde comprenne bien que je fait une boutade… a joke… una broma…

  144. Strid

    Pfff je rêve….
    De blog en blog je suis tombé sur le tiens…
    J’adore tes dessins, et je me tiens de voir tout ça au 2nd degrés.
    Alors les gens qui mettent des commentaires assassins, HEY LES GARS CHACUN SES OPINIONS, Z’ÊTES PAS CONTENT PASSEZ VOTRE CHEMIN, SI CA VOUS DERANGE SES OPINIONS TROUVER UN AUTRE BLOG.
    Excuse moi Obion, mais je trouve ça débile leur coms à-la-con
    Bye!

  145. Hawaii

    Excellent!! XD

    Vraiment génial…

    Et pis c’est vrai que c’est amusant de titiller comme ça!!^^

    Muahahaha!…

  146. PhilippeH

    C’est fou ce déchainement de passions !

    Je vais rajouter mes 2 francs :
    J’ai été membre d’un syndicat dans mon entreprise, et le principe de notre action etait d’être plutot discrets dans la méthode, pas de radicalisation, pas de prise de position qui mette la direction dans l’embarras, sauf en cas de gros abus. C’est une méthode qui marchait bien jusque dans certaines limites. Après, il faut reconnaître que certains dirigeants n’ont parfois rien à foutre de leur personnel, ou de leurs administrés, et si le contre-pouvoir soft (pas au sens de mou, mais pas en opposition dure et frontale) ne parvient pas à obtenir d’arrangement, il n’y a pas d’autre solution que d’aboutir à un conflit dur. Et la grève en est une modalité. Comme dans tous les conflits, il y a des dommages collatéraux. Pas de chance pour les victimes…
    Les torts sont de toute façon partagés, les dirigeants parce qu’ils choisissent d’aller, parfois, à la rupture. Les grévistes/militants qui se radicalisent et qui obligent l’autre partie à la repression.

    Et, petite note de français, le terme « décrédibiliser » n’existe pas vraiment. « Discréditer » est d’ailleurs beaucoup plus joli comme mot !

  147. C.

    Jacques Faizant. Huhu ! Hou, je pleure.
    Sinon, pas de commentaires aujourd’hui, probablement plus beaucoup d’autres. Autant repenser à tout cette petite blague de discussion à propos d’un dessin autour du magnifique recueil des dessins du canard enchainé paru aux Arènes. Plus de 2200 dessins. Vraiment.
    Bien à vous tous.
    Bien à vous cher « Jacques Faizant ».
    Houhou ! Chouette !
    (Ca, par exemple, ça me fait mourir de rire « houhou, chouette », je ris de peu, je sais. Merci.)
    C.

  148. la teube

    Moi je trouve ca drole, on est pas toujours obligé de casser quelqu’un quand il va contre la pensée commune. Ca change et merde aux cons!

  149. Papad

    Merci Obion, moi j’adore !
    Dans tout dessin, dans toute blague, il y a toujours une part de vérité, mais c’est à la proportion de mauvaise foi et l’exagération du fait visé qui créé l’humour, et là tu as fait fort.
    C’est pour ça que c’est si drôle, et c’est pour ça que les gens qui se sentent concernés prennent ça pour une agression alors qu’il n’en ai rien.

  150. Slobodan

    Coucou là-bas,

    Ouhlàlà on est dimanche et je suis dans le coletard (colletard / colletart / colle-tard / coltard?) alors je ne vais rien d’écrire de compliqué.

    Des dessins pas primairement anti-sarko, ça fait plaisir!

    Voilà, c’est tout. C’était rigolo.
    A bientôt, social-traitre!

  151. feu Kaenji

    « tête de fillon » … alors là chapeau XD ça vient d’une vraie manif ou c’est une invention ? Au moment du CPE on avait eu droit à des interprétations des 3 lettres qui étaient vraiment tordantes …

  152. Gaël

    Dis, ça serait sympa la prochaine fois de te foutre de la gueule des sales crétins égoïstes qui râlent parce que leur petit confort est perturbé par une manif. Mais avec beaucoup de second degré, hein, pareil !

  153. Didoune

    Ah non j’avais pas vu que c’était de cette note là dont tu faisais allusion (j’avais vu celle du golf).
    Cette note là, je ne l’aime pas du tout. L’autodérision ça va deux minutes.

    uhuhuh

    hum.

  154. Piplette

    C’est sur cette note elle fait parler d’elle =)

    Moi je la trouve bien marrante en tout cas (une de plus…)

    Pour parler sur le sujet, moi ce que je ne comprends pas, ce sont les grèves surprises d’une ou deux journées, des transports en commun lorsqu’un conducteur se fait agresser. Ok, c’est nul, c’est un acte horrible. M’enfin, les 10 millions d’utilisateurs quotidiens qui eux, n’ont pas (encore) agressé quelqu’un dans les transports, et qui partagent ce sentiment d’animosité envers ces personnes qui tapent gratuitement sur ces pauvres employés des services publics, et qui perdent une journée de salaire, un rdv important, ou ratent leurs avions pour partir enfin en congés…croyez bien qu’on est contre la violence gratis mais c’est un peu n’importe quoi aussi.

    Voyez, moi, jme suis fais agressé dans le train, simple utilisatrice. Non seulement, personne n’a fait grève pour moi, rien n’est passé dans les journaux, m’en plus que des milliers de personne m’ont maudit pour les 15 minutes de retard pour avoir actionner le frein de secours…

    On est tous un peu con dans ce genre de situation du côté gréviste comme du côté « otage ».

  155. Ran

    Oui, en effet, les grévistes sont tous des salopards égoïstes, ils feraient mieux de bosser et de se la boucler. Ah et n’oublie pas de faire une note sur les chômeurs qui sont tous des feignants aussi hein, c’est important.

    T’inquiète, je laisserai pas d’autre commentaire sur ce blog : je préfère aller me poiler sur d’autres sites qui partagent mon absence de sens de l’humour et d’autodérision.

    @Piplette : j’ai un copain conducteur de train qui a fait grève pour qu’il y ait à nouveau des contrôleurs dans les trains de ses lignes : son angoisse c’est qu’un jour un de ses passagers se fasse agresser et qu’il puisse rien faire en étant seul à bord aux commandes du train.

  156. Robochop

    Salut cousin alors moi je dis: faites la greve ça paye les CRS

  157. servissminimum

    Salut Obion, j’avale les unes après les autres tes notes, c’est un bonheur. Trois ans après la publication de cette note, je trouve qu’elle tape juste, et tant pis pour ceux à qui ça ne plait pas, qui se la joue « oué c’est pas très drôle, j’aime ton humour mais pas là, il y a des gens qui souffrent derrière ces problèmes… » Ah ah bande de moules.
    Les manifs, les revendications, honnêtement, ne profitent JAMAIS à ceux qui en font les frais, c’est à dire le français moyen qui veut aller bosser le matin, celui qui bosse dans une PME, celui à qui on explique qu’un retard c’est un retard, etc. 3 français sur 4 en somme. C’est un luxe, de pouvoir se permettre de faire la grève ! Et puis, ce qui est drôle, c’est la qualité des revendications… On nous annonce tous les ans une « mobilisation exceptionnelle »… pour trois picaillons et une queue de cerise. Résultat, pas mieux pour décrédibiliser. Honnêtement, tout le monde s’en cogne aujourd’hui, et demande dans la rue les semaines de grèves pourquoi c’est la merde, personne ne saura. On te répondre que c’est la grève de l’année, c’est tout.

    C’est bien beau d’expliquer qu’on représente le peuple en manifestant en son nom, mais si c’est pour le faire chier par ailleurs… Soyez malins les syndicos : plutôt que de supprimer tous les trains, rendez les gratuits une semaine ! résultat vous faites chier votre employeur (salaud de capitaliste assassin tueur d’oisiveté), vous n’emmerdez pas les voyageurs et même, vous vous les mettez dans la poche ! Sauf qu’effectivement, il y a un problème : ça vous demande à VOUS de venir bosser… On ne peut pas tout avoir.

Commenter


Pour afficher un avatar personnalisé faites un tour chez gravatar !