paperblanks

Il m’arrive, pas si souvent mais trop souvent à mon goût, de me dire que je ne trouve plus de plaisir à dessiner.

Je ne suis jamais satisfait de mes dessins, je cherche en vain des solutions, des béquilles, je refais 10 fois la même page, je me pose 1000 questions qui m’empêchent d’avancer, à quoi bon ? Ça intéressera qui? Quel intérêt ? Est- ce que la bande dessinée est digne d’intérêt ? A combien d’années remonte ma dernière émotion forte en lisant de la bande dessinée ? Quel est le sens de passer tant d’heures enfermé à dépenser toute son énergie dans le dessin ? Qu’est-ce que j’apporte aux autres ? Et à moi même ?Frustrations, déceptions…

Et puis parfois, à ce moment là de ma réflexion, j’ai un bloc de post-its à portée de main et je gribouille des bonshommes. Machinalement. 

Oh ils ne sont souvent pas très jolis, ils ne servent à rien et je n’ai pas comme projet de me taper la réalisation de 80 pages pour raconter leurs aventures dont personne n’aura rien à cirer. Mais ils sont là et en les dessinant je retrouve le plaisir de dessiner, comme quand j’étais gamin. Presque une complicité entre eux et moi, des fois ça frise même le dialogue quand il n’y a vraiment personne autour. Je vois des scènes de leur vie défiler, je connais leur deuxième prénom ou leur chanson préférée… Et c’est un grand bonheur.

Et je me rappelle un peu plus pourquoi j’ai voulu faire de la bande dessinée. Et je m’aperçois que j’ai perdu de vue les raisons qui m’ont amené jusqu’ici. Je me suis si souvent posé les mauvaises questions ! Merde, Toute cette énergie, ce temps passé… C’est ces instants là que je cherchais, c’est vrai ! Et ça en vaut la peine !  Je devrais me le tatouer sur la peau pour l’oublier un peu moins souvent « remember the post-its ! »…

Et mon inventaire de quêtes est remis à jour ! Hop ! Reparti comme en 40.

Ceci dit, si un jour vous entendez parler d’un poste (bien rémunéré si possible) de dessinateur de bonshommes moches sur post-its, prévenez-moi ! Je suis prêt à me reconvertir !

posté le par obion dans Notes BD
Tags: ,

48 Réponses à paperblanks

  1. élaume

    Bizarrement c’est une musique que je connais bien alors que je n’ai pas encore réussi à pondre un projet valable pour un éditeur….
    ça doit être un blues inhérent aux artistes, car beaucoup de connaissance dans le milieu et pas seulement BD
    (mon amie est céramiste par exemple) connaissent ça….
    mais pour en revenir à ce que tu décrit j’ai récemment expérimenté ça… (en plus du découragement en ce qui me concerne) et j’me fais les même réflexion…. « à quoi ça sert, est ce que ça vaut le coup…. »
    et puis comme toi a un moment je me remets a gratter chaque petit bout de papier qui traînent, et je retrouve l’émotion et la légèreté du début.
    (mais bon moi en plus j’ai un défaut c’est que je m’éparpille du coup…. ce qui fait que le boulot n’avance pas… comme mon blog qui n’a toujours pas démarré et sur lequel je n’ai mis qu’une bannière de test, alors que ca devrait être fini et les premiers strip en ligne depuis st malo…. alors qu’ils sont presque finis….et pffff….)

    Bref content que quand ça t’arrive tu reprennes du poil de la Bêêêêteuuuu….
    et que tu continu à retrouver le fun…

    N.B : pour le Job de dessinateur de bonhomme moche je suis preneur aussi…. si t’en as en rab

  2. Gee23

    Purée si j’arrivais ne fut ce qu’à faire un seul de tes « post it moches » je serais déjà bien content :)

  3. Belzaran

    On dirait du Blain. Donc ça me plaît !

  4. marie

    Mais ils sont parfaits les dessins d’Obion! C’est toujours drôle, bien dessiné et bien foutu. Pas d’excuse pour ne pas continuer…

  5. Mel

    c’est un concept de bouquin d’illus « sur un coin de post it » où tu racontes tes pensées avec ce que tu gribouillais pas loin à côté… ha ha ha !

    moi ce qui m’emmerde le plus c’est de pas avoir l’impression d’avancer, et surtout, pas le temps en ce moment de prendre un crayon, bien sûr je ne suis pas une grande dessinatrice mais bon ça m’emmerde quand même, c’est une passion depuis gamine le dessin.

  6. Jean G.

    marrant comme ce genre de trucs m’arrive aussi. Je suis pas dessinateur, je joue de la musique. À petit niveau, hein, amateur, juste pour le fun, pourtant. Mais quand même, y a des fois, je me dis, »ah merde, c’est nul, et pis je sonne pas bien, et pis de toutes façon, y a des tonnes de mecs qui ont fait la même chose en dix fois mieux, etc… » Et puis je prens ma guitare et je joue un truc, n’importe quoi, une connerie et ça va mieux ou alors y a un concert peu de temps après et on voit (des fois) des gens danser et/ou chanter sur ce qu’on et là…ben ça remortive salement. Mais pour un temps, seulement… (D’où l’intérêt de faire le plus de concerts possibles.)

  7. nico

    bah ça arrive dans toutes les professions, dans le commerce tu prends une série de client con et là tu doutes t’as envie de plaquer ton taf et puis viens toujours le client que tu dépannes qui est reconnaissant et qui fait que tu te dis que ton job est pas si con que ça.
    Quand je dessine je m’eclate depuis tout gamin mais quand je bloque sur un dessin ben j’arrête de dessiner ou j’en commence un autre. bon d’un autre coté c’est plus facile pour moi car je n’ai pas à en vivre.
    Merci le blues, ça prouve au moins qu’on cherche à tirer le meilleur de soi, donc qu’on aime ce qu’on fait.
    PS si je t’envoie un paquet de post it, tu me les renvois avec des dessin s moches aussi? :)

  8. Scarlett

    Bon, alors si ça peut te redonner la patate, figure-toi que j’ai commandé « love blog » au père noyel et même que j’ai été super sage et qu’il n’y a aucune raison qu’il ne me le ramène pas! (message pour le père noyel)
    J’achète pas souvent des BD, pas assez souvent en fait… Je suis vachement branchée Carmen Cru, Bidochons, et ma grande déesse : Soeur Marie Thérèse des Batignoles (oui, je fais pas dans l’original), mais à chaque fois que j’en ouvre une, je décolle direct et je suis dans un petit monde où l’humour de merde, MON humour de merde, ferait sensation!
    Alors, continue de te poser mille et une questions, c’est ça qui fait de toi un Artiste, un vrai!

    Nota : Ayant dû aller changer un kinder surprise dans la couche de ma langoustine alors que je t’écrivais cette missive, j’ai perdu le fil, et me voilà speechless (on notera l’anglais fluent de la miss) Huf huf…

    Bon, ben voilà, quoi… continue les « pauv’ types » de bonshommes!

  9. Al

    ;;______;;

  10. TKL

    Perso j’ai découvert ton blog bd y a quelques jours à peine, et depuis, crois le ou pas mais je me suis marré à en pisser dans mon froc (la « blague du caca », sans doute la meilleure blague de l’univers) et j’ai aussi chialé comme un bébé. Oui oui. Je fais rarement l’un comme l’autre, et jamais pour une BD.
    Alors voilà, tu as déjà des réponses à quelques unes de tes questions: « Est ce que ça intérresse quelqu’un? » Oui. « A combien d’années remonte ma dernière émotion forte en lisant de la bande dessinée »? Je sais pas pour toi mais la tienne m’en a donnée y a trois jours.
    Alors voilà. quelque part, ça doit avoir de l’intérêt :)

  11. Emmanuel

    Je crois qu’il y a un poste de directeur financier de libre chez AXA, mais il faut un MBA en gestion et finances.

  12. Yod@

    Je sais pas si ça sert à grand chose mais c’est important.
    Et ce que je sais c’est que là, tu es en train de remettre les Village People au goût du jour. Et ça c’est inquiétant, en revanche.

  13. Bewk-Mahg

    Toujours pertinentes sont les élocutions du maître ^^
    Je crois que la soirée « cuir et moustaches » du Cube à Ressort a laissé des traces …

    En tout cas, vu le nombre de commentaires en moyenne par note, je crois que la question « ça intéresse qui ? » peut être abandonnée tout de suite !

  14. Aka

    Tout ça pour faire du placement produit pour ton sponsor. Honte sur toi !

  15. Pug Garennovitch

    Bah déjà en dessinant bien tu peux choper des meufs. Tavu ?

  16. Obion

    élaume> Pour le job de dessinateur de bonshommes moches sur post-its, tu peux toujours courir ! Je me le garde ! :D

    Belzaran> Ah ben ok, Blain c’est bien. Y a pire comme comparaison.

    Mel> moi aussi j’ai souvent l’impression de faire du sur place quand ce n’est pas de régresser…

    Jean G.> C’est sûr que ça remotive bien ce genre de trucs !

    Nico> Quand on a décidé d’en faire son métier et qu’il faut en vivre, c’est sûr, c’est un peu plus angoissant. On peut toujours décider d’avancer sur des pistes qui n’apportent pas trop de plaisir mais qui rapportent un meilleur salaire. Enfin on peut essayer, mais il n’y a pas vraiment de recette, difficile de dire à l’avance ce qui marchera ou pas. Mais cette optique me semble tellement… insensée… Dommage pour mes finances, tant mieux pour mon amour propre j’imagine ^^

    Scarlett> Des références classiques mais qui restent des valeurs sûres !

    TKL> Ah ben ça fait plaisir ! Je vais passer une bonne journée moi… (hors contexte, ta remarque sur la blague du caca fait un peu tache mais bon, je situe ! :D)

    Emmanuel> mouaif…

    Yod@ & Mahg> c’est vrai que je suis dans un trip moustachu ces temps –ci !

    Aka> Tu vois, je ne suis pas très au point niveau Marketing, je n’ai même pas pensé à leur proposer mes services de dessinateur de bonshommes sur post-its.

    Pug Garennovitch> Ah ? Tu confonds pas avec la guitare ?

  17. Pug Garennovitch

    Obion > C’est un peu le combo fatality mortal kombat overkill. Dessine une guitare devant une blonde et c’est bingo.

  18. HerbeDeProvence

    hummm bizarre cette note juste avant la sortie de Cataclysme. ça sent l’excuse qui se prépare…

  19. Obion

    Haha, non, même pas ! Je vais essayer de résister…

  20. HerbeDeProvence

    C’est bien tu es sage. Tu sais que ta note mélangeant Matrix et wow m’a aidé à décrocher. Non c’est pas vrai, mais si un peu quand même.

  21. melaka

    C’est marrant, mes questions et doutes qui me ralentissent, moi, c’est plutôt « je suis une merde » « je sais pas dessiner » « n’importe quel dessinateur m’éclate », « je suis handicapée de la perspective » « je suis incapable de faire le centième de ce que font tous les autres » etc etc
    Alors quand je vois les questionnements et doutes de virtuoses du dessin comme toi ou mon mec, forcément, ça m’agace très légèrement…

  22. Maëster

    Cher Obion, ma petite crevette bretonne (crevette grise en l’occurrence), crois-en ma vieiiiiiiiiiille expérience, si tu commences à te poser de telles questions à ton âge pré-nubile, t’as pas fini…

    Mais comme disait Jack Davis dans une interview ; « It’s a great life to be able to draw and make people laugh. »

    Jack Davis, quand même, Jack Davis !!!

    Il y en a quelques uns qui devraient se poser tes questions (et y répondre honnêtement en abandonnant ce métier qui ne leur a rien demandé et qui ne mérite pas ça), mais pas toi, pas toi, petit ! Toi, tu as l’étoffe d’un Lawrence d’Arabie de la narration graphique, tu planes à des hauteurs de virtuosité qui font de toi un cerf-volant de talent que les enfants admirent d’en bas, sur la plage de leur vie sans folie, chacun de tes coups de crayon est un rayon de soleil que tu leur envoies directement dans les yeux pour les éblouir de bonheur, alors tu vas pas flancher, tu vas pas les décevoir, non mais. Sale gosse !

    D’ailleurs, certains soirs où mes crayons n’ont craché que du petit, du médiocre, du figé, du sans vie, je viens secrètement te voir, me pencher sur ton épaule pour voler un peu de cette spontanéité de la jeunesse que tu étales avec une insolente désinvolture comme on tartine du Nutella au petit déjeuner sur une tranche de brioche, et je repars repu, nourri, heureux de voir que la flamme couve sous la braise et peut jaillir à chaque instant, au détour d’un trait qui vibre, comme d’un grille-pain (promis, je termine ce commentaire et je vais manger).

    Une des solutions est d’être tellement en retard sur ses projets qu’on n’a même plus le temps de se poser ces questions, faut tracer, les seules pauses autorisées sont les coups de téléphone de ton éditeur qui t’explique que si tu ne livres pas, il va mettre la clef sous la porte et licencier plein de gens qui vont te haïr fort.

    Alors qu’on sait bien qu’il est impossible de mettre une clé SOUS une porte.

  23. Gally

    (je ne fais que passer en chuchotant un truc à Melaka : « ah oui toi aussi… :p » voilà, laissons encore un peu de silence après ce vibrant cri d’amour de Monsieur Maëster ♥)

  24. lazzz

    J’adore ce que tu fais ! c’est un style qui me plais vraiment !
    À tu déjà essayé l’aquarelle , je pense que ça irait super bien avec ton style !

  25. Aka

    Trois jours après, j’ai fini de ruminer et j’ai quand même un truc sérieux à dire. Tu dis que tu n’éprouves plus —ou seulement rarement— d’émotions fortes en lisant de la BD… Et de mon côté, c’est exactement cette réflexion qui me permet de continuer. « Rha, je trouve pas LE récit que j’ai exactement envie de lire ! Bon ben, je vais l’écrire moi-même, tiens. » Une façon comme une autre de dire que la frustration est le meilleur moteur de la création !

  26. nico

    à Maëster: a bah ouai!!! bien dit
    à Obion: bon bah t’écoutes le maitre ET PIS C’EST TOUT

  27. Sara

    Je me suis vaguement imposée chez mes copains morlaisiens le weekend dernier, à grands cris de : « concert illustré d’Obion dimanche à Breeeest !!  » poussés depuis Paris 4 jours auparavant.
    J’ai embarqué deux d’entre eux et nous avons patienté sur le lit au sous-sol du Vauban. Puis nous avons pris un plaisir trop court. Tu as donc maintenant le devoir de reproduire l’expérience, parce qu’il y a un marché de fans à glaner conséquent si j’ai bien fait mon boulot là-bas.

    Concernant la complicité entre l’artiste et ses personnages, ça me rappelle un processus de travail des comédiens (mon ex-ex vie). Il s’agit de le connaître comme son meilleur ami : ses petites manies, tracas de santé comme il réagit suivant les situations, le nom de ses ex ou encore son rêve de gamin enfoui. Tout ça fait qu’au moment de l’incarner on rebondit sur n’importe quel imprévu et qu’on transmet avec bonheur.

  28. phil c.

    ah oui quand même! Quand je vois (ou lis) qu’un gars avec autant de passion visible dans le trait, aussi spontanée, se pose des questions de ce genre, salutaires, et qu’elles semblent partagées par un géant du grosnezquifaitriremaispasque comme JL Maester, je me dis que décidement, j’ai choisi la bonne passion.

  29. Claiw sans e

    C’est tellement ça, les posts it ça change la vie…
    J’avais un prof qui disait que c’est dans ce genre de moments où quand on a l’impression qu’on avance pas, qu’on évolue le plus, en fait. Simplement que ça se traduit pas encore concrètement parlant…
    En tt cas, tant que tu trouves du plaisir à dessiner, ça se sent parce qu’on a du plaisir à te lire! Merci m’sieur Obion!

  30. gio

    Marrant, j’ai l’impression que j’aurais pu aussi écrire cette note….

  31. looping

    Si c’est un jeu, j’ai trouvé:
    Le postite 1: Eli Wallach
    le poste hit 2: Staline à la salle de gym
    le post tit 3: Jim Morrisson
    le pot sistite 4: Toi jouant de la guitare

  32. Jophine

    En parlant de dessins sur Post it, je pense que j’ai trouvé quelqu’un tout aussi fan des « gribouillages » sur Post it que toi : http://johnkenn.blogspot.com/

    Et je pense que de toutes manières, heureusement que ce genre de questions se posent, elles permettent d’avancer, on ne se les pose jamais trop souvent ! Surtout, continue de dessiner comme tu l’as toujours fait !

  33. brunox

    …une barbe contre trois moustaches…peut-être qu’inconsciemment tu serais tenté pour ne garder que la moustache ?!?

  34. zeptentrion

    vivement la suite, quand elle promet d’être si bonne
    http://editionscharrette.fr/collect
    Maester a raison, ce blog est un puits sans fond de nutella

  35. Ptit Louis

    oulaaaaaaa, tu nous fait un ptit coup de déprime? Allez courage ça passera!
    En tout cas ta note sur Facebook, elle m’a quand même sacrément fait bien marré!!!! Continues comme ça.

  36. Ptit Louis

    marrer*

  37. gloubi

    Vache ! Un commentaire dithyrambique du Maester ! Et tu fais une déprime !

  38. Obion

    Mais non, je ne fais pas une déprime. On peut parler de ses doutes et de ses états d’âme sans être dépressif vous savez, je trouve ça même plutôt sain. Surtout quand ils font à ce point partie de notre processus de création.
    En tout cas merci à tous pour les messages d’encouragement et ça fait bien plaisir de se rendre compte qu’on partage ses doutes avec d’autres gens.

    Mélaka> Erf, je ne voulais froisser personne, mais si ça peut te rassurer tes questions à toi, je me les pose aussi…

    Maëster> Que d’émotion ! Merci pour ce gentil coup de pied au derrière, chaussé d’une grosse pantoufle molletonné ! Vilain flatteur !^^

    La solution du retard je l’ai adoptée depuis des années en effet. Et j’arrive à me persuader qu’elle n’a rien à voir avec la flemme mais bien avec la fuite de toutes ces questions parasites qui ont une fâcheuse tendance à m’engluer.
    Dans le même genre d’idée, j’avance sans trop réfléchir quand je suis trèèès fatigué aussi.
    Mais ça ne résout pas forcément le problème. Ca le déplace. Enfin c’est toujours ça.

    En ce qui concerne l’épineuse question de la clé sous la porte, mes récentes lectures de Zhuang Zi m’amèneraient à penser que ça dépend des clés et ça dépend des portes. Et qui sommes-nous pour en juger, nous qui ne sommes ni des clés ni des portes. (bon, je n’ai pas encore digéré tous ses préceptes.)

    Lazzz> Oui, l’aquarelle… Mais c’est salissant et il n’y a pas de Ctrl Z

    Antoine> Hmmm… A défaut d’ambitionner de faire la BD ultime, meilleure que toutes celles que j’ai pu lire, je m’efforce à chaque fois de faire un album que j’aimerais lire. C’est déjà pas si mal.

    Sara> Ah ben ça fait plaisir, dommage qu’on ait eu tellement de soucis techniques.

    Looping> C’était pas un jeu mais le 3 est (vaguement) inspiré de Morrison en effet ! Bravo !

    Zeptentrion> C’est un portfolio que j’ai réalisé il y a grosso modo 3 ans mais il sort enfin l’année prochaine ! You-hou !!

  39. David Ziggy Greene

    Ce prouve qui tu est humain aussi!
    Mais, c’est vrai, quand un stylo et papier est votre ami seule pour longs temps, votre esprit peut demander horribles questions.

    David.x

  40. Aka

    Hu, non, « la BD ultime », je n’ai pas non plus cette prétention. Je pensais plus effectivement à « celle que j’ai envie de lire là maintenant, avec exactement les personnages qui me séduisent, exactement le bon dosage de ceci et celà, précisément ce genre d’ambiance ». Mais après tout, un peu d’ambition ne nuit pas, et autant faire ce qu’on peut pour qu’elle soit la meilleure possible !

  41. Tigresse

    J’adore les deux derniers. Le blond avec sa gratte est trop mignon, on dirait qu’il est heureux comme un gosse avec sa guitare. Et celui en bas à gauche, on dirait Jésus, mais en méchant :P

  42. free software download

    i like it paperblanks – Le blog dObion now im your rss reader

  43. Pep

    Réellement chouette!!!

  44. br..

    dis donc pied tendre
    tu m’en a trop dis … ou pas assez …
    à propos de mes cowboys n’hésites pas à repasser !

  45. cialis

    Salut
    Haha, non, même pas ! ! )

  46. oem software

    i like it paperblanks – Le blog dObion since im your rss reader

  47. Archie

    Sinon dessiner sur Cabot Comics ça marche aussi ;)

  48. Ben

    Je posais les mêmes questions que toi, et un jour, on m’a proposé un poste à 3000 €… Mes doutes se sont envolés =}

Commenter


Pour afficher un avatar personnalisé faites un tour chez gravatar !